NOËL : COMMENT OBTENIR TOUS vos CADEAUX (et pas ce vieux pull trop moche)

Oui, cette année, on aura ENFIN la satisfaction de déballer tous nos cadeaux et de pouvoir dire « c’est EXACTEMENT ce que je voulais, comment t’as deviné ?!! »

Parce que bon, on aime bien les surprises, mais pas quand c’est pour se retrouver avec un énième pull moche offert par Tonton Jacques, hein.

Non, cette fois, on va plutôt faire ça…

1. La persuasion en amont

« Oh la la, ce que j’ADORE la nouvelle collection de bijoux de Machine, surtout les joncs en argent hyper classes. »

A répéter en boucle à chaque repas de famille à compter du mois de septembre (bah oui, il faut s’y prendre tôt, la mémoire peut commencer à flancher chez certains).

2. L’impression qu’ils vous feront une surprise de OUF

Oui, vous avez listé très précisément les cadeaux que vous aimeriez recevoir à Noël, et vous avez laissé traîné négligemment l’énorme morceau de papier vert fluo marqué « LISTE DE NOËL de MES RÊVES par MARINE » chez Mamie, c’est vrai.

Mais comme ça, au moins, Mamie Josette, quand elle tombera dessus à votre départ (sur sa table de chevet, bien sûr), bah elle pensera que vous l’avez laissé tomber là par mégarde. Et elle fera passer le message à toute la famille, tant qu’à faire, pour « faire une surprise à la petiote ». Héhéhé.

3. La discussion nonchalante mais très très appuyée

« Mon dieu ce qu'on se les caille ! J'ai vu mon manteau de rêve, je l'achèterai d'ici un ou deux mois quand je pourrai, c'est un Maje, tout noir, avec juste le col en cuir, rohlala, et leur taille 38 me va à la perfection ! »

Et là, on n’hésite pas à sortir son smartphone pour montrer très précisément sur le site de la marque le manteau en question, histoire de bien enfoncer le clou.

4. Le shopping guidé

On se fait une petite séance shopping en famille, samedi ?

Le but étant de guider sa moitié ou sa parentèle vers les bons magasins et les bonnes marques, sans oublier de pousser des exclamations horrifiées sur les pires mochetés que vous croiserez (on ne sait jamais).

5. La moitié messagère

Une fois dressée la précieuse liste, la transmettre directement à sa moitié, qui sera chargée de « faire passer le message ».

Charmant et belle-maman, c’est une affaire qui roule !

6. Le mail « accidentel »

« Salut Julie ! Quand est-ce qu’on se fait une petite virée shopping, dis donc ? J’ai repéré une foule de petites choses CANONS (bon j’ai pas les moyens, là, mais ça viendra!) ». Inutile de vous dire qu’à la suite du texte, on ajoutera la liste détaillée de ces petites merveilles.

Oups, le mail a été envoyé à toute votre famille, dis donc ! Vous et la technologie…  

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest

par