Lorsqu'il dit CA, c'est que vous LUI PLAISEZ !

Quand vous voyez ce Zozo, ça ne loupe jamais : sueurs extrêmes et gerbe dans le bas du bide, c'est sûr, il vous tape dans l’œil !

Mais comment savoir si c'est vraiment réciproque ?

Heureusement, nous, on arrive à décoder ses phrases qui prouvent qu'il est raide de nous !

Enfin, qu'on lui plaît quoi…

1. Salut, ça va ?

On le SAVAIT ! Il nous adresse la parole, ça veut forcément dire quelque chose ! Bah évidemment, vous iriez demander à quelqu'un comment il va, si vous n'en avez rien à faire, vous ?? Non, c'est clairement qu'il nous trouve à son goût et qu'il aimerait bien nous inviter à dîner mais qu'il est encore un peu timide. Et après tout, un mec qui nous dit « salut » quand on le croise dans l'ascenseur, c'est FORCEMENT un siiiigne ! #C'estDansLaPoche

 

2. Tu vas à l'afterwork demain ?

Ouuuuh mais on dirait bien qu'il porte beaucoup d'intérêt à ce qu'on va faire demain soir, dis donc… Au bureau, votre collègue Sandrine a organisé un afterwork pour son anniversaire, c'est marrant qu'il vous demande à VOUS si vous venez… Il doit attendre de savoir pour vous, avant de décider si lui aussi ira OU PAS à cette sauterie. C'est SÛR que si vous dites non, il déclinera aussi pour vous faire la surprise de vous retrouver à votre bar favori, où il vous y attendra avec un bouquet de lys et une bague Chaumet. M'enfin bon, vous avez promis à Sandrine d'aller à sa fête toute pourrie. Bon bah tant pis... De toute façon, les lys, ça pue.

 

3. Euh, t'as un truc dans les cheveux, là

Oh oh, vous avez dit tentative de rapprochement ? Parce que c'est EXACTEMENT ça : il vous court après dans le bureau pour vous dire que vous avez un truc dans les cheveux, juste là. Ce n'est pas un hasard s'il se la joue comme dans un film américain. Et il va sûrement se rapprocher de nous, encore et encore, passer la main dans nos cheveux emmêlés et finir par nous embrasser, sous les applaudissements du bureau tout entier. Ou alors il voulait VRAIMENT juste nous dire qu'on avait une grosse feuille de châtaignier dans la crinière… Ah ces foutus arbres, en bas de chez vous…

 

4. Tu veux un chewing-gum ?

Ah bah tiens, vous vous retrouvez dans le même métro (bon ok, vous avez un poil couru – comme une folle – pour l'avoir, ce foutu métro avec ce Zozo dedans!) vous prenez donc la place à côté de lui. Oui bon, enfin, vous poussez la vieille dame qui comptait s'y asseoir. BREF, la conversation est engagée et il sort des chewing-gum qu'il vous propose gentiment. Alors si CA, ça ne veut rien dire : il n'était pas obligé de nous en offrir, parce qu'on lui a rien demandé. DONC, il est en train de tenter une approche… A moins que les harengs marinés à l'ail qu'on a mangés à midi y soient pour quelque chose ?!

 

5. C'est marrant, tu me fais penser à ma mère

En voilà une belle remarque ! Vous êtes du genre à prendre les choses en main au bureau et donc, c'est vrai que vous avez un peu tendance à materner vos collègues. Mais quand LUI vous dit que vous lui faites penser à sa mère, c'est clairement une invitation, c'est SÛR ! Bah oui, si on réfléchit cinq minutes, un mec recherche chez une femme une figure qui lui rappelle sa mère. C'est donc vous qu'il veut épouser parce qu'il se rend compte que vous êtes la bonne. Ou alors c'est parce que vous apportez des gâteaux tous les jours au bureau et que vous faites la vaisselle de tout l'étage…

 

6. On va chez toi ou chez moi ?

S'il vous propose d'aller chez lui, alors que vous le connaissez depuis environ 37 minutes (c'est-à-dire depuis que vous êtes entrée dans ce bar), c'est que vous lui avez tapé dans l’œil. Bon, d'accord, c'est probablement plutôt votre derrière qui lui a tapé dans le ciboulot. Mais on ne peut pas dire que vous ne lui plaisez pas, du coup. Mais s'il vous dit ça, alerte blaireau-psychopathe-de-la-braguette. FUYEEEZ !

 

 

Oh et puis si on lui plaît, il n'a qu'à le dire clairement aussi, ce dégonflé du slip !

 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest