ÉPILATION des LÈVRES : DANGER ? On sécurise !

L'été fini, on veut quand même une épilation du maillot nickel pour les séances piscine tous les jeudis soirs avec les copines (qui finissent dans le jaccuzzi au bout de 4 longueurs).

Mais épiler ses lèvres, c'est un sujet assez sensible et on aimerait être sûre de ne pas prendre de risque...

1. Poils, au repos

Entre deux épilations, on pense toujours à respecter un délai minimum de 15 jours pour ne pas trop fragiliser la peau. On laisse un peu tout en jachère, ça ne fait jamais de mal. Comme ça, on évite d'avoir une repousse trop inégale et de devoir faire des retouches toutes les cinq secondes.

Mais pas trop longtemps pour ne pas ressembler à un yéti en vacances.

2. Vêtements, confo

Après une épilation des lèvres, on privilégie les petites culottes en coton toutes douces qui n'irrite pas. Sinon bonjours les frottements et les infections ! Pour ne pas gigoter sur sa chaise toute la journée en étant hyper mal à l'aise, on choisit bien ses dessous.

Parce que bon, après une épilation des jambes, on enfile rarement un slim en cuir hyper inconfortable, hein.

3. Cire 1 – Épilateur 0

L'utilisation de la cire permet d'éviter les petits poils incarnés super moches qu'on n'arrive JAMAIS à enlever… Les résultats sont meilleurs et plus nets. On teste la température sur le dos de sa main pour éviter une brûlure au 125e degré qui nous ferait marcher les jambes écartées pendant une semaine.

Et puis la cire c'est déjà beaucoup moins douloureux que ce sadique d'épilateur qui nous arrache les poils un par un.

4. Esthéticienne, le must

C'est encore le plus simple et le meilleur moyen d'avoir un résultat net, précis, clair et pas dangereux. Elles ont la tête dans les bandes de cire toute la journée, donc aucun risque que ce soit raté.

On y va en douceur, pas la peine de demander un maillot intégral dès la première visite. Avoir la foufoune toute chauve, ça peut surprendre.

 

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest