Petits TRUCS pour des CILS D’ENFER

Vous ne vous réveillez pas tous les matins avec des cils parfaitement recourbés, allongés et bien fournis ? C’est que vous ne connaissez pas encore nos petits trucs bien rodés…

 

 

 

 

 

 

1. L’huile de ricin

Oui oui, la même huile que celle utilisée pour lubrifier les moteurs à combustion interne, et qui est aussi un purgatif puissant. Pas de panique, sur vos cils elle aura un effet bluffant : elle permet de les allonger de façon visible. Une noisette avant d’aller au lit, chaque soir.

2. Le sérum revitalisant

Les cils ont un cycle de vie de 30 à 60 jours en moyenne. S’ils sont fragilisés (par un maquillage ou un démaquillage intensif), ils peuvent tomber de façon prématurée. Pour éviter cela, on opte pour un sérum spécial pousse des cils.

3. La vitamine B8, ou biotine

C’est LA vitamine pour la croissance des ongles et des cheveux, et donc par extension des cils. On en trouve principalement dans les céréales complètes, le soja, les noisettes, les œufs, ou encore le lait.

 

 

 

 

 

 

4. La bonne utilisation du recourbe-cils

Le bon geste : recourber ses cils AVANT d’appliquer son mascara, pour éviter tout risque de cassure du cil. En prime, pour des cils vraiment recourbés, vous pouvez passer votre ustensile au sèche-cheveux (attention à la chaleur) : un peu comme un fer à boucler, la chaleur va avoir un effet plumpant sur vos cils.

5. Utiliser un mascara hydratant

Avoir un regard intense, ça passe aussi par l’application d’un mascara. Choisissez-en un de préférence avec des ingrédients hydratants, comme le Volume Liner de UNE.

 

 

 

 

 

 

6. Le talc pour bébé

Avant de passer votre seconde couche de mascara, mettez un peu de talc pour bébé sur vos cils. Le mascara accrochera mieux, et vos cils gagneront en volume.

7. Gare au démaquillage

On évite de s’escrimer sur le mascara restant en frottant son coton d’un côté à l’autre de l’œil. Le bon geste : passer le coton du haut vers le bas, avec suffisamment de lotion pour bien démaquiller.

8. On change son mascara tous les 3 mois

Le mascara est un vrai nid à bactéries : à chaque ouverture et fermeture de votre tube, vous faites rentrer de l’air à l’intérieur et les microbes avec, et en plus cela dessèche la formule à la longue. 3 mois, c’est la durée de vie idéale d’un mascara. Au-delà, ce sont les ennuis assurés.

Crédit photo : Pinterest