SEXTO : on a testé les FLIRTMOJI

Les quoi ? Les Flirtmoji ! C’est un nouveau moyen de communiquer ! Fini le gros smiley jaune qui sourit bêtement, place aux émoticônes de l’amour… On a donc testé ces petits nouveaux, histoire de voir si c’était bien utile…

Après une journée à sextoter… VERDICT.

 

 

 

 

 

8h30.

Pour envoyer à M. Charmant un émoticône tentant de dire « Tu me manques, envie d’un câlin. », je passe une heure à me battre avec les parenthèses, crochets et autres guillemets. Résultat ? Il répond : « Marrant l’hippopotame que tu as fait avec la ponctuation ! » Fichtre. On tape, « émoticônes pour flirter » et on tombe sur les Flirtmoji !

 

10h.

WOUAH ! Des émoticônes complètement barrés qui peuvent aussi bien proposer un « câlin chocolaté », un « coup rapide de lapin » ou même l’envie d’un bébé ! On télécharge. Et c’est parti pour une journée de Flirtmoji !

 

12h.

Pause déj’. On envoie à M. Charmant le programme du soir :  +  + 

 

12h04.

Il répond « Mouhahahaha » puis très vite « Graaaave ».

 

12h30.

Je ne sais plus s’il y a des capotes. Je lui envoie  :   ?

 

12h33.

Il me répond : « Euh ? Tu as des fantasmes bizarres ou tu as faim ? »

 

12h40.

« Non je te demandais s’il restait des capotes ! D’ailleurs, on a pensé à racheter du  ? »

 

12h45.

« Ah non ! Je passe en reprendre, celui à la noisette comme d’hab ! »

 

12h48.

« Cool. Peux-tu reprendre du ? »

 

13h.

« OK. On fait comme convenu. »

 

13h06.

« Humm,  »

 

13h12.

«  Vous vous êtes mise aux "Flirtmoji"?! Ce qui est plus compliqué ensuite, c’est de trouver le bon destinataire ! Paul »

 

13h12.

Liquéfaction. Paul, c’est mon patron.

 

Les journées Flirtmoji, c’est fini.