La PARISIENNE en 10 POINTS : pourquoi en fait-on tout un FROMAGE ?

Véritable concept à elle seule, « La Parisienne » est une marque de fabrication représentant le chic, la classe, le naturel et ce petit quelque chose qui la différencie des autres…

 

Mais c’est quoi « ce petit quelque chose » ?

 

 

 

 

1. Le café et la clope

Eh oui… Beaucoup se représente la Parisienne attablée à sa terrasse de café fumant des clopes. Être parisienne rime donc avec tachycardie et toux rauque ! Bah oui, elle est un peu bonhomme la parigote !

2. Le vin rouge

Pour s’approcher de Madame la Parisienne, il faut savoir lever le coude ! Mais au vin rouge s’il vous plait. C’est un peu son petit chocolat du soir le petit godé de rouge. Pour ne pas passer pour une poivrote, elle dit que c’est plein de polyphénols et que c’est bon pour le cœur. Et puis, elle se rallume une huitième clope.

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

3. L’alimentation

La Parisienne est étrangement mince et mange plein de croissants. Voilà ce que l’on voit à l’extérieur… Mais à l’intérieur, c’est un croissant au petit-déjeuner en terrasse avec son café et ses clopes (non non, pas le vin rouge si tôt !) un matin, une fois de temps en temps, et le reste du temps… C’est thé vert, jus de citron, quinoa et jus d’ananas !

4. Les cheveux

Le cheveu de la Parisienne semble être une référence. Jamais trop lisse, jamais trop propre, jamais l’air de sortir de chez le coiffeur. En vrai, elle utilise un shampoing low-poo pour le côté naturel de ses cheveux, les badigeonne d’huile le soir pour l’hydratation et l’odeur divine et a un coiffeur extrêmement cher payé pour que l’on ne voie absolument pas qu’elle est allée chez le coiffeur.

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

5. Le style

Là, côté style, la Parisienne est carrément un mythe sur pattes. C’est parce qu’elle est toujours bien habillée, toujours à la mode, mais jamais à fond dans la tendance… En gros, ça revient à avoir la même marque de jean depuis des années (une fois que l’on a trouvé la forme parfaite), la même veste de costume noire et la bonne paire de boots, ni trop ronde, ni trop pointue. Un accessoire tendance par-ci par-là, et la voilà « chic intemporelle  »…

6. Les bijoux

On vient de le dire, l’accessoire et le détail font qu’elle sort du lot. Pour cela, elle se pare de petits bracelets, de bagues et de sautoirs qui ont l’air d’être tant de grigris chinés aux quatre coins du monde… En vrai, elle écume les petits bijoutiers du Marais pour se concocter une panoplie de bijoux mi-ethniques, mi-rock et prend bien soin chaque matin de choisir une panoplie cohérente.

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

7. Les chaussures

En talon ou à plat, la Parisienne a juste l’air bien dans ses baskets. Jamais trop neuve, jamais trop pourrie, la chaussure semble avoir été greffée à son pied depuis sa naissance. En vrai, le maître, c’est son cordonnier. Il lui ressemelle ses vielles boots et derbies pour qu’elle puisse garder leur cuir vieilli tout en ayant un talon nickel.

8. La séduction

Son arme de séduction, c’est son assurance. Rigolote, pimpante, si sûre d’elle que tout le monde se dit « Celle-là, c’est une nana pas compliquée, bien dans ses boots, qui doit illuminer la vie. » En apparence… Dans sa tête, c’est angoisse, soirée solitaire et envies de romance inavouées…

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

9. Le sourire

Ah ce sourire franc et brillant ! Quelle classe, quel naturel ! En fait, elle a suivi des cours chez un maquilleur pour savoir exactement quelle teinte de rouge à lèvres était faite pour elle (elle dit à tout le monde qu’elle ne porte qu’un peu de baume à lèvre !) et elle passe tous les mois chez le dentiste pour un détartrage. Bah oui, avec tout ce café, ce vin rouge et ces clopes, elle aurait les dents pourries sans un suivi assidu !

10. Les livres

La Parisienne est perçue comme une intellectuelle cool. Parce qu’elle lit. Elle relit Sartre et Simone de Beauvoir, elle adore les poèmes, surtout ceux de Rimbaud et d’Apollinaire, et elle feuillète le soir, avec sa clope et son vin rouge, des livres d’art… En vrai, elle lit les critiques dans Le Magazine Littéraire et Beaux Arts quand elle va chez le dentiste.

 

Dents blanches et culture générale !

Crédit Photo : Pinterest