Elles se sont mariées de bonne heure et vous disent pourquoi elles ne regrettent pas

Les statistiques montrent qu’on se marie de plus en plus tard : on attend souvent d’avoir un vrai boulot, une vraie maison, un vrai salaire avant de faire le pas d’aller vivre avec quelqu’un. En parallèle la période de PACS rallonge – retardant ainsi d’éventuelles noces. Pourtant, il y a encore des jeunes qui se marient avant même d’avoir accompli 25 ans.

Nous avons demandé à 3 femmes qui se sont mariées de bonne heure de nous dire quels bienfaits elles avaient trouvé en ce mariage précoce.

Valérie, 37 ans :

« Je me suis mariée que j’avais à peine 20 ans. Je venais tout juste de commencer mes études d’économie et puis, bah… Je me suis retrouvée enceinte. Rien ne m’obligeait à épouser Jean et, pourtant, le fait de découvrir que j’attendais un enfant m’a permis de comprendre qu’en fait j’étais vraiment amoureuse de cet homme prêt à prendre ses responsabilités. Bref, nous avons fini par organiser notre mariage. Je ne regrette pas du tout de m’être mariée de si bonne heure : j’ai repris les études 5 ans plus tard et, en plus, il paraît que c’est entre 20 et 25 ans que notre corps est le plus apte à accoucher. Parfait, non ?

 

Caroline, 34 ans :

«  Quand tu te maries avec quelqu’un tôt, tu passes plus d’années avec l’homme que tu aimes. Certes ça présuppose de ne pas divorcer par la suite et d’avoir la chance de rencontrer le bon de bonne heure. Mon mari et moi, nous avons tout de suite appris à faire des compromis pour renforcer notre couple et, bref, c’est une formule qui a marché. Plus jeune, je me demandais parfois si je n’avais pas tort : j’aurais peut-être dû « connaître » d’autres mecs avant de me marier…. Pourtant, je n’ai jamais eu envie de tromper mon homme et, encore maintenant, l’idée d’aller voir ailleurs ne me tente nullement.

 

Cécilia, 22 ans :

« Moi je viens de me marier il y a un an. J’ai rencontré Kevin au lycée… et il a été là à chaque moment important : il était là quand j’ai passé mon bac, quand j’ai passé mon examen pour le permis (aussi bien quand j’ai raté la première fois que quand j’ai réussi la deuxième) et quand j’ai assisté au mariage de ma meilleure amie. Bref, je pense que se marier de bonne heure permet de grandir ensemble : c’est entre 20 et 30 ans qu’on s’installe et qu’on fait les grandes expériences qui nous permettront de devenir adulte. Je suis en train de passer mes examens pour terminer ma licence de médecine et Kevin est encore là à mes côtés : c’est tellement important d’avoir quelqu’un pour nous soutenir ! Je ne sais pas comment je ferais sans lui et je suis très admirative de mes amies célibataires qui réussissent seules, sans être soutenues par un homme, à accomplir ce qu’elles veulent.

Crédit photo : pinterest