Elles ne sont plus avec leur mec, elles sont heureuses : elles vous expliquent pourquoi

Difficile d’oublier le premier amour. Certaines femmes iront même jusqu’à vous dire qu’elles n’ont jamais cessé d'aimer leur premier copain… même si la plus grande partie réussit à faire le deuil de cette première relation importante... au point d'arriver même à en tirer des enseignements pour les années à venir.
Histoire de vous en donner un aperçu, nous avons récolté pour vous 4 témoignages : car parfois, se faire larguer peut devenir une chance incroyable !

Julie, 29 ans : Mon ex ? Eh bah il s’est remis en couple en fait. Je pense qu’il a rencontré cette fille un an après notre séparation… Quand je l’ai appris par un ami commun, ça a été comme recevoir un coup de poing dans l’estomac. Quoi ?! Il avait déjà retrouvé quelqu’un alors que moi j’étais toujours seule ? Je l’avoue : j’ai mis un peu de temps avant d’accepter la chose mais, maintenant, je peux dire que je suis contente pour lui. Un jour, j’ai même déjeuné avec lui et sa copine : ça a été très bizarre au début.. Et je ne cacherai pas que je trouve encore  sa copine actuelle un peu « cruche ». N’empêche, je me rends compte que je ne lui en veux plus et je suis sincèrement contente qu’il ait trouvé quelqu’un qui lui corresponde.


Mathilde, 33 ans : J’ai mis un sacré temps avant de tourner la page. En fait, j’ai longtemps cru qu’on aurait fini par se remettre ensemble (rires). J’ai enfin fini par comprendre que j’étais juste en train de me voiler la face : je voulais tellement que ça marche et que ce soit LUI que je n’interprétais la situation qu’en fonction de ce que je voulais voir. Avec le temps, j’ai quand même fini par comprendre que c’était pas lui le bon : je l’ai compris le jour où j’ai rencontré la bonne personne. Mon ex et moi nous n’avions jamais réussi à vraiment communiquer, avec mon actuel mari, au contraire, on ne se cache strictement rien. Bref, me faire plaquer a été la meilleure chose qui ait jamais pu m’arriver : ça m’a permis de grandir et de comprendre ce que je cherchais dans un homme.


Valentine, 25 ans : Le plus dur, ça a été les 2 mois qui ont suivi la rupture. Je me disais que je n’allais plus retrouver personne et, de toute façon, je ne voulais personne d'autre à part lui ! Je me revois encore en train de pleurer toutes les larmes de mon corps… Et puis il y avait cette horrible sensation d’échec : les copines qui voulaient me consoler étaient adorables… mais moi j’avais tellement l’impression de leur faire juste « pitié » ! Bref, mon ego en a pris un sacré coup. En fait, ça a été le seul mec qui m’ait jamais largué : auparavant c’était toujours moi qui rompait. Sans parler du moment où j’ai découvert qu’il m’avait supprimé de ses contacts Facebook : ça a été ultra violent.


Charlotte, 34 ans. En fait, moi je n’ai jamais oublié mon ex. Et puis pourquoi devrais-je l’oublier ? Vous avez vu le film Eternal Sunshine of the Spotless Mind, non ? Eh bien, même Jim Carey finit par préférer garder les souvenirs de son ancienne relation plutôt que tout oublier. C’est pareil pour moi. Oui la rupture est douloureuse et oui nous avons fait tous les 2 des erreurs. Mais ça a été une histoire importante quand même et si je suis la personne que je suis aujourd’hui c’est grâce à elle aussi. J’en viendrai presqu’à dire que je suis contente d’avoir été plaquée ! Peu importe que l’histoire ait eu une fin : tant qu’elle a duré, elle a été belle et intense.

Crédit photo : pinterest