3 alternatives au lait de vache

Le lait de vache est de plus en plus pointé du doigt. On l’accuse de favoriser l’ostéoporose et de nombreux chercheurs ont aussi attiré l’attention sur le fait que l’être humain est le seul être vivant qui continue à boire du lait même une fois adulte (alors que les autres animaux cessent de téter le lait maternel à partir d’un certain âge). Que ces réserves soient fondées ou pas, il n’en reste pas moins qu’il existe toutes sortes d’autres laits à tester.

Lait de chèvre


C’est le moins caloriques des laits animaux : pour 100g de produit, il n’apporte que 605 kcal contre les 705 kcal du lait de vache. Son goût légèrement salé et plutôt prononcé fait que soit on l’aime soit on le déteste : si vous ne faites pas partie de la 2ème catégorie, n’hésitez pas à l’utiliser en cuisine pour préparer des flans ou des béchamels qui changent.


Le lait de chèvre présente un nombre d’acides aminés assez proche de celui du lait maternel des êtres humains, ce qui fait qu’on le digère un peu mieux. Par rapport au lait de vache, il contient plus de vitamine A (celle dont dépendent une bonne vision et des os résistants) et de vitamine B3 (fondamentale pour avoir des globules rouges en bonne santé).


Lait de brebis


Le lait de brebis est le plus riche des lais des animaux – pour le meilleur comme pour le pire. Concrètement, cela signifie qu’il est plutôt calorique (1100kcal pour 100g contre les 705kcal/100g du lait de vache)…. Mais qu’il regorge aussi de minéraux et oligoéléments comme le zinc ou le calcium ! C’est très important pour les nourrissons ou les personnes âgées.


En plus de cela, c’est un lait qui présente un goût doux et qui coagule assez vite : voilà pourquoi il se prête particulièrement bien  à la fabrication de fromages. De l’Ossau Iraty au pecorino, il y a une large gamme de fromages à utiliser en cuisine !


Lait végétaux


Les laits végétaux ont actuellement la côte auprès de plusieurs catégories de personnes : les végétaliens apprécient que ce type de lait ne soit pas issu des animaux et les personnes qui digèrent mal le lait de vache se réjouissent d’avoir trouvé un substitut qui ne leur donne pas de maux d’estomac.


Des laits végétaux, il en existe à la pelle – chacun avec des propriétés et des goûts bien spécifiques : le lait de coco est très parfumé et riche en minéraux, le lait de soja peut se vanter d’être très riche en calcium et en protéines, le lait de riz s’avère être le plus digeste…


ATTENTION : tous les laits végétaux ne s’équivalent pas. De nombreuses marques rajoutent des sucres (ce qui rend ces boissons plus caloriques) voire des huiles végétales de façon à atteindre une texture susceptible d’attirer plus de clients. Privilégiez donc les laits végétaux sans rien d'ajouté !

Elena S.

Crédit photo : Pinterest