Les 5 questions qu'il faut se poser avant de quitter son travail

Cela fait des années que vous travaillez toujours pour le même patron. Quand on vous pose la question « Et alors au boulot ? Ça roule ? », vous répondez toujours de la même façon : « Je préfère parler d’autre chose, merci ». D’ailleurs, depuis quelques temps, vous hésitez à tout abandonner pour chercher une profession qui vous correspondrait mieux et vous épanouirait davantage.


Vous hésitez et continuez à tergiverser ? Essayez d’y voir plus clair en lisant les 5 questions qu’il faut absolument se poser avant de quitter un travail.

Ai-je un vrai rêve ou j’en ai juste assez de ce milieu de travail ?


Parfois, on en a marre des collègues, du patron ou de la masse de travail qui nous est tombée dessus. Ici il s’agit de comprendre si ces facteurs sont ponctuels et peuvent éventuellement évoluer avec le temps (dans ce cas, le mieux est de serrer les dents mais de ne pas faire de bêtises en voulant tout quitter sur un coup de tête)… ou si ce sont des choses qui ne changeront jamais et qui vraiment vous tapent sur le système. Depuis le premier jour de travail, on vous a donné des listes et des listes de statistiques à faire ou bien dès le début, vous avez trouvé le travail qu’on vous demandait de faire peu stimulant ? Dans ce cas, ça ne risque pas de changer… et il peut être bon de songer à faire quelque chose de plus épanouissant à la place.


Suis-je prête à recevoir des critiques de mes proches ?


Ne vous faites pas d’illusions : si vous décidez de tout plaquer un beau jour, vous aurez des critiques de votre entourage. On vous dira que vous ne vous rendez pas compte que vous être en train de faire une erreur, que vous risquez de galérer pendant des mois avant de trouver un autre boulot… D’un côté, s'ils prennent le temps d’autant vous mettre en garde, soyez reconnaissante : pas tout le monde ferait ça. Toutefois, soyez méfiante aussi : les gens vivent assez mal le fait de voir autour d’eux des gens qui ont le courage d’évoluer… car cela leur renvoie leur propre image et les oblige à se questionner sur leur propre vie. Ils risquent (inconsciemment) de vous empêcher de changer pour ne pas avoir à reconnaître que leur vie professionnelle ne les épanouit pas tant que ça non plus.


Amour, santé, travail, popularité, argent… dans quel ordre je classe tout ça ?


Avant de quitter votre job, faites un « top 5 » des choses qui comptent le plus pour vous dans la vie. Entre amour, argent, santé, amitié et popularité… que mettriez-vous en premier ? Et en deuxième ? Si l’amour vient en premier, il peut être judicieux de garder votre travail actuel : ce ne sera qu’un simple gagne-pain qui vous permettra d’avoir assez d’argent pour passer du temps avec votre famille : voilà tout. Si au contraire, vous avez besoin d’un travail qui vous permette de gagner en célébrité, il peut être temps de changer.


Suis-je prête à faire des sacrifices ?


On ne vous mentira pas : une reconversion demande des sacrifices. Vous devrez consacrer une grande partie de votre temps à développer de nouvelles capacités susceptibles d’être mises en avant lors de l’entretien d’embauche, perdre du temps à rédiger des lettres de motivation, faire des économies le temps de retrouver autre chose… Ce sera encore plus délicat si vous décidez de monter votre propre entreprise : rien de plus épanouissant… mais en revanche, cela vous demandera du temps et de l’argent.


Suis-je préparée à l’éventualité d’un échec ?


Eh oui, si vous êtes en train de lire cet article, c’est car vous n’avez toujours pas fait votre choix : vous ne savez toujours pas s'il vaut mieux quitter ce job ou pas. La peur de faire un faux-pas que vous regretterez par la suite peut en effet vous bloquer. Respirez un grand coup, fermez les yeux et essayez de visualiser ce qui peut arriver, dans le pire des cas, si vous ne trouvez pas un autre travail : il n’y a pas de risques que vous vous retrouviez à la rue, vous avez des parents qui peuvent vous aider…  Et surtout, essayez de ne pas oublier que la vie est terriblement courte : avez-vous vraiment envie de passer toute la vie à hésiter ? Le moment de se jeter à l’eau ne serait-il pas arrivé ?


Elena S.

Crédit photo : pinterest