Scandale : les femmes ont dû attendre 1965 avant de pouvoir administrer leur argent !

Les femmes ont dû attendre longtemps avant de pouvoir profiter de leur salaire.
En 1804, en effet, Napoléon promulgua son Code Civil stipulant l’incapacité juridique de la femme mariée. Ce Code impliquait différentes choses sur le plan familial (divorce interdit, notion de « devoir » conjugal etc)… mais aussi économique : la femme était en effet dans l’impossibilité de gérer son propre argent !
Le Code Napoléon a beau avoir été abrogé en 1938, il n’en reste pas moins que pour ouvrir un compte bancaire sans demander l’autorisation à son époux, les femmes ont dû attendre 1965.


Nous vous proposons donc un petit récapitulatif des étapes qui ont permis aux femmes d’administrer leur argent  :

 

Avant 1907 : une liberté économique très réduite

 

A cette époque, même si le Code Napoléon est toujours en vigueur, quelques mesures sont prises pour donner aux femmes un peu plus de droits. On peut retenir comme dates :


- 1875 : les femmes mariées ont le droit d’ouvrir un compte caisse d’épargne. Il y a cependant plusieurs bémols : cette instruction ministérielle ne concerne que les femmes mariées et, de plus, si les femmes ont le droit de déposer de l’argent en allant à la banque seules, elles sont en revanche obligées de se faire accompagner par leur mari pour faire un retrait. Bref, pour la plupart des opérations concernant le livret de caisse d’épargne, les femmes sont obligées de demander l’autorisation à leur époux.


- 1895 : les femmes mariées peuvent faire des retraits d’argent seules.

 

De 1907 jusqu’à 1944

 

- 1907 est une date importante pour le droit des femmes. Avant cette date, c’était le mari qui encaissait et administrait le salaire gagné par son épouse, mais à partir de 1907, la femme dispose enfin du droit de gérer l’argent qu’elle gagne comme bon lui semble.

- 1942 : les femmes peuvent disposer de leur propre compte bancaire… mais ont toujours besoin d’une autorisation de leur époux.

- 1944 : les femmes ont enfin le droit de vote.

 

De 1944 à 1965

 


- En 1965, il y a une réforme des régimes matrimoniaux. A partir de cette date, les deux époux sont considérés de façon indépendante sur le plan financier. La femme a ainsi le droit de gérer comme bon lui semble les biens qu’elle possédait avant le mariage ainsi que ceux qu’elle a acquis après s’être mariée. De même, si le mari gère mal les biens communs, l’épouse peut avoir dans certains cas le droit de se substituer à lui. Des décisions importantes (comme acheter une maison, par exemple) doivent être prises à deux.


- Après 1965, il y a eu d’autres lois qui ont permis à la femme de devenir encore plus indépendante de son mari sur le plan financier. Si la question des salaires et de l’égalité entre l’homme et la femme dans le milieu professionnel n’est pas encore tout à faire résolue, on observe tout de même un certain progrès. On va voir ce que nous réservent les années à venir…

Crédit photo : Pinterest