J’ai 30 ANS et je ne veux PAS d’ENFANTS (deux SECONDES QUOI !)

La trentaine ? Bah, pas pire que 29 ans ! Vous n’en avez pas fait tout un plat et continuez votre petit bonhomme de chemin… Mais ce qui a changé, c’est les AUTRES !

À croire que votre cercle proche a une alerte qui s’est déclenchée le jour de vos 30 ans pour décider de vous pourrir la vie avec votre « horloge biologique ».

Autrement dit, on vous rabâche les oreilles pour que vous fassiez un môme.  

 

1. Vous avez encore vingt ans

Déjà, que les choses soient claires, vous n’avez pas trop changé depuis dix ans. Et vos convictions en terme de lardons à venir dans votre vie sont toujours les mêmes : « C’EST MORT ! Pas d’enfants dans ma vie tant que je n’ai pas réalisé TOUT ce que je voulais ! »

2. Vous avez un Charmant à choyer

En fait votre vie de couple vous va parfaitement. Glande le dimanche, apéro le vendredi soir… C’est le pied total, et vous ne voulez absolument pas chambouler ce doux rythme qui comprend le mot GRASSE MATINEE !

 

3. Vous n’avez pas la place

« Et on le mettrait ou le môme ? Nan ça c’est MON bureau, le placard de la salle de bain ne deviendra PAS une table à langer, et HORS de question de changer de table de salon parce qu’elle est trop dangereuse pour un enfant. C'est une Smarck merde. » Voilà, ils ont compris que vous n’étiez pas prête.

 

4. Vous ne savez pas communiquer

Déjà, que passer un coup de fil à votre mutuelle vous stresse, mais alors expliquer les principes de la vie à un enfant de trois ans ? IM-PO-SSI-BLE. « Pourquoi les papallons ils zont pas de pieds pour mettre leurs saussures ? »…      ….       …………. « « Chais pas moi ! C’est p’têtre qu’une bande de hippies fumeurs de joints qui se ballade pieds nus tout le temps ! »

 

5. Vous avez des hauts qui tachent

Non c’est vrai quoi, impossible d’envisager une tâche de vomi sur ce MAAAAgnifiiiIIIIque haut en soie. Et puis vous n’avez plus aucun placard pour accueillir gigoteuses, barboteuses ou autres trucs de grenouille…

 

6. Vous ne répétez pas les choses

Quand vous dites quelque chose, c’est dit. Et si c’est oublié tant pis. En général vous envoyez des mails. Pour que tout soit au clair avec tout le monde. Alors répéter 152 par jour « Ne mets pas tes doigts dans la bouche » est strictement inenvisageable. D’autant plus que le lardon ne sait pas lire les mails !

 

Non vraiment, il va falloir qu’is comprennent que s’ils font de vous une mère, ils feront de vous un monstre.

Crédit Photo : Pinterest