Quel rouge à lèvres pour votre carnation ?

Après s'être pointé chez Mac, avec cette envie de shopper LE rouge à lèvres parfait parmi un choix de teintes à couper le souffle, s'être essayé au clair, au foncé, au beige, au rosé, avoir épuisé le stock de lingettes et s'être fait saqué par la vendeuse pour avoir testé une bonne vingtaine de produits... On s'est dit plus jamais ! Et l'alvéole qui surplombe le pourtour des lèvres en sortant de là, anti-glamour, c'est le pompom. Bon, ce qu'on ne vous dit pas c'est qu'on l'a enfin trouvé ce rouge à lèvres de folie. Mais il nous semblait surtout urgent de causer carnation, histoire de vous éviter cet interminable marathon de recherches, et que vous trouviez enfin le rouge à lèvre qui vous va, qu'on n'en parle plus !

Le coup du pull orange, donc orange à lèvres, c’est direction poubelle. La couleur d’un rouge à lèvres se choisit en fonction de sa carnation. Donc, l’accord couleur des fringues, des yeux, des cheveux ou on ne sait quoi encore, on oublie. Hormis, pour le makeup des yeux, logique.

Première étape : se classer dans une catégorie de peau.

Cela ne devrait pas être très compliqué. Du clair, au foncé vous trouvez :

  • Les peaux dites porcelaine : à la Nicole Kidman, ce sont les plus claires qu’on trouve sur le marché. Souvent observées sur les rousses, ou les blondinettes, elles se traduisent par un teint blanc laiteux, quasi-translucide.
  • Les peaux claires : la différence avec les peaux porcelaines ? Un poil moins blanches grâce à des rougeurs parsemées ou des joues rosées, elles paraissent plus « vivantes », moins glacées, à la Vanessa Paradis.
  • Les peaux olive : carnations légèrement hâlées, elles se rapprochent bien plus des pigments jaunes dorés, sables, que rosés. Important à savoir pour choisir le bon fond de teint. À la façon des soeurs Cruise, on peut classer les peaux légèrement mates dans cette catégorie.
  • Les peaux foncées : il s’agit de toutes les peaux allant du mate brun au noir, comme celle de la pétillante Sonia Rolland.

Parlons peu, parlons bien : place à la couleur.

  • Peaux porcelaine, on vous conseille les roses clairs, beiges nude et violets froids. En bref, préférez les couleurs glaciales aux teintes trop gourmandes sur vos lèvres, ou le contraste fera paraître votre teint fané à côté.
  • Peaux claires, accompagnez vos pommettes colorées de roses poudrés, bruns chauds, de corail ou abricot.
  • Peaux olive et hâlées, ce qu’il vous faut ce sont des teintes chaudes et gourmandes, façon fruits des bois, prunes, mais aussi caramels, rouges-orangés et oranges tout court.
  • Peaux foncées, misez plutôt sur un orange vif, des bruns et prunes foncés. Pour résumer, faites toujours dans le sombre pour éviter l’effet labelo des lèvres trop claires, faux pas assuré.

Le rouge, pour toutes c’est permis. 

Forcément, on n’allait pas vous priver de ce classique et sensuel rouge. Spécialement pour lui, faisons un récap' de ce qui a été dit :

  • Peaux porcelaine = rouge froid et léger.
  • Peaux claires = rouge vif.
  • Peaux olive = rouge orangé.
  • Peaux foncées = rouge bordeaux.

Audrey Vaysse

vignette - indulgy.com

1 - thewoderforest.com

2 - byrdie.com

3 - pinterest

4 - hair-allwomenstalk.com