Faire L'AMOUR entre le CAFÉ et le MÉTRO : top CHRONO

Il arrive parfois que mon Gustave se réveille d'humeur particulièrement folâtre et que mon petit pyjama à carreaux lui fasse un effet fou.

Ces matins-là, un petit marathon s'engage pour avoir le temps d'avaler un café, une tartine, de prendre une douche, de me maquiller pour ne pas ressembler à un petit zombie au boulot et même de mettre des chaussettes assorties !

Mais avec un peu d'organisation, tout est possible.

1. Le saut du lit

Je sens que Charmant essaye de m'entraîner à traîner au lit, il me fait un regard enjôleur, il me câline comme un petit chien qui veut plus de croquettes, bref, il essaie de me soudoyer pour ne pas que je me lève.

Ni une, ni deux, je saute du lit et l'attire derrière moi pour que le marathon café-croissant (enfin non, pas de croissant, ou peut-être un sachet de Picard au congélateur…)-câlin soit une réussite.

2. Le café sexy

Une fois le café dans les mugs, j'engage avec Zozo un petit jeu de séduction tout à fait satisfaisant dans les odeurs de pain grillé et de beurre fondu. On se tourne autour, on se frôle en allant au grille-pain, on se caresse la main en attrapant du sucre…

Même le moment de léchouiller la cuillère de confiture devient hautement intense.

3. Le câlin canapé

On dérive tout doucement vers le canapé en avalant nos tartines dégoulinantes de confiote (à la fraise, maison, tout à fait divine), la bouche pleine de sourires coquins. Et aussi de beurre aux cristaux de sel. Mais bon, ça ajoute un peu de piquant à la chose (et ça croustille sous la dent).

Entre deux bouchées, je sens les mains de Charmant qui s'aventurent sur les courbes de mon popotin pour leur faire du gringue et je sens la température grimper d'uuuun coup !

4. Le grand final

Pour continuer sur notre lancée, on file sous la douche tous les deux. Là, c'est parti pour un festival de jambes en l'air, en essayant de ne pas glisser sur la savonnette à l'huile d'olive – ce serait con de finir aux urgences là-dessus.

On se fait mousser en se frottant délicieusement l'un contre l'autre, bien au chaud sous le jet brûlant, jusqu'à l'apothéose totale.

 

Et ensuite, quand tout est terminé en beauté, on file se frictionner avec les serviette et finir le marathon dans les temps ! Hop, je frotte le dos de Zozo en enfilant mes chaussettes, et il se lave les dents en attachant mon bun, histoire qu'on soit fin prêts après nos folles galipettes matinales…

 

MDS

Crédit Photo : Instagram