HELP : cheveux SALES et PÉNURIE de shampoing SEC !

Ce matin, c'est la catastrophe intégrale quand j'arrive devant la glace : mes cheveux ressemblent à une pauvre serpillière un peu mouillée, un peu rêche, posée de traviole sur ma tête.

Bref, j'hésite entre rire et tout arracher et je ne sais pas comment aller au bureau avec une tronche décente qui ne va pas faire fuir tout le monde en courant.

1. Le bon vieux talc

Mon flacon de shampoing sec est aussi vide que le cœur de mon ex (c'est cadeau), il faut donc que je trouve une alternative pour ne pas ressembler à une petite friteuse ambulante toute la journée.

C'est le moment de ressortir mon talc, d'en mettre un peu sur ma main avant de le répartir aux endroits les plus sales de ma douce chevelure ! Je laisse poser quelques secondes et je brosse. Pouuuuf, à moi fraîcheur et volume !

2. Le joli headband

C'est le moment d'apprendre à faire tenir un turban sur ma pauvre tête qui n'en demandait pas tant mais qui ressemble à un vieux chien mouillé ce matin…

En avant pour le bun bieeeen gros, bieeeen foutraque et bieeeen haut sur le crâne. Ensuite, j'installe le headband le plus joli que je trouve sur mes racines, histoire de cacher la misère en restant aussi chic que possible.

3. La Maïzena des familles

Puisque j'ai oublié d'en racheter, je décide que je suis une femme indépendante et forte et que je n'ai pas besoin de shampoing sec pour sauver ma tête pourrie. Au fin fond d'un placard de la cuisine, je retrouve un paquet de Maïzena qui sera parfaite répartie sur mes cheveux pour leur redonner du poil de la bête.

Mais attention à ne pas en mettre plus d'une cuillère à soupe pour ne pas ressembler à Doc de « Retour vers le futur ».

4. L'aplomb absolu

Tant pis pour la tronche de cake que me font mes cheveux sales et gras, je n'ai pas envie de passer 4 heures à la salle de bains pour trouver une solution coiffure acceptable. Le plus simple reste encore de m'attacher les cheveux bien haut et bien en désordre, histoire de. Je fais bien attention à laisser pendre des mèches par-ci par-là, j'applique un rouge bien rouge sur ma bouche, pour détourner l'attention, et je me prépare à montrer les crocs (en vérifiant qu'il n'y a pas de rouge dessus) au premier couillon qui fera une réflexion sur ma tignasse.

5. La tresse bohême

Me tirer les cheveux en arrière bien serré comme quand j'étais en sixième : trèèèès mauvaise idée, sauf si je cherche absolument à mettre l'accent sur ma pauvre chevelure grassouillette…

Mieux vaut miser sur une tresse lâche, bien wild, qui dégouline le cool et le stylé de partout et sert de cache-misère parfait !

6. Le citron

Maintenant que j'ai trouvé un milliard de solutions pour masquer la mocheté de mes cheveux et essayer de les faire ressembler à quelque chose, je vais prendre quelques bonnes résolutions pour les prochaines fois…

Première en date : glisser deux ou trois gouttes d'huile essentielle de citron dans mon shampoing de ce soir pour aider mon cuir chevelu à se détoxifier et à se purifier !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest