GROS DÉFAUTS : les retourner en QUALITÉ est un jeu d'enfant !

J’avais pas vraiment envie de changer alors j’ai plutôt décidé de prendre mes défauts, de les customiser un peu et pof ! de les rendre beaux et chatoyants comme mes petits joyaux.

Astuces…

1. La marque de fabrication

Défaut physique ? Non, marque de fabrication. C’est comme ça qu’un grand nez devient « une signature de caractère ». On relève le menton, on traverse la vie en mettant en avant ses défauts, ça donne du panache et ça force l’admiration.

2. Le floutage léger

Oui je suis vulgaire bon. C’est vrai que lancer « putain » en entretien d’embauche peut choquer… Alors je floute et garde le même ton de voix mais en changeant les mots. « Crotte de bique », « Puréééééée », « Oh PU…. Pioupioupiou… ! »

3. Le détourage clair

Complexée par mon ventre ? Oui bon un peu. T-shirt moulant interdit. Chemise flou, robe, t-shirt ample. C’est ma patte et comme ça moi je continue de manger mes grosses pâtes…

 [SAUT_PAGE]

4. La dérision

Timide ? Oui je rougis. Et j’en ris devant tout le monde. Ça dédramatise et ça montre que je suis totalement à l’aise avec moi-même (mai bien sûr !)

5. La comparaison

Ah non mais quand j’ai un coup de mou tant pis : je regarde les défauts des autres. Oui bah ça fait du bien aussi de voir que finalement, mes cuisses, ça va.

6. Le chantage

« Si ça ne te plait pas c’est pareil voire pire. » Oui je suis chiante, oui je suis maniaque, mais c’est comme ça crotte alors ! Dire aux autres qu’on sait ce qui ne va pas, mais qu’on n’a pas l’intention de changer, ça pose les bases. 

Crédit Photo / Pinterest