5 RÈGLES pour vivre à DEUX (et que ça dure !)

Non c’est fini le conte de fée, le côté « Un jour j’aurais un appartement tout blanc avec une grande table en bois claire pour des brunchs en amoureux tous les dimanches et un canapé ultra confortable pour me lover dans les bras de mon mec tous les soirs. »

On sait maintenant.

On sait qu’on ne supporte personne le matin, qu’un poil de barbe sur le savon peut nous donner des suées et qu’il ne faut surtout pas émettre un conseil quand on cuisine sinon on risque de tuer.

Une petite liste d’astuces s’impose pour vivre à deux en (quasi) harmonie.

1. « Laisse-moi vingt minutes »

On ne se rend pas compte à quel point vivre à deux peut vouloir dire « Vivre dans un pyjama commun à quatre jambes et deux têtes. » C’est sympa un temps mais on peut très vite s’insupporter. On se retourne et, oh il est là ; il part pisser, oh je suis là !

Il faut donc s’aménager des plages où on fait nos trucs dans nos coins respectifs. Même vingt minutes pour bouquiner dans son bain en se faisant un masque peut suffire. De l’air, il faut pouvoir se retrouver seuls, même à deux.

2. « Tu ne sauras jamais ce qu’il se passe dernière la porte de la salle de bain »

A nos débuts, on voulait lui faire croire que nos poils n’existaient tout simplement pas. On se débrouiller pour être toujours parfaitement épilée et sans « repousse » (on s’est d’ailleurs bien tué la peau…)

A présent, OK, on est enfin plus humaine, mais franchement, de là à laisse la porte ouverte quand on se contorsionne, tête en bas pour choper ce poil-là, LUI, il ne faut pas pousser.

Garder un peu de secret ne fait pas de mal. Ça permettra de ne pas passer du stade « amants » à la phase « gros potos ».  

3. « Check la to do liste du frigo »

La charge mentale… Douce liste permanente et sans cesse en renouvellement qui trotte dans notre tête pour manager toutes nos vies. Alors oui, c’est énervant de voir que lui n’a pas cette liste à rallonge dans la tête et qu’il ne se dit pas une seule seconde que « Tiens, il n’y a plus de lessive laine spéciale noir ! » mais c’est aussi un peu de notre faute. Parfois, à vouloir TOUT gérer, on ne lui laisse pas une miette de liberté.

Donc, pour lâcher prise tout en conservant notre lessive laine spécial noir, on fait des to do listes sur le frigo : courses, administratifs, appels, petits travaux etc.

Ensuite, on raye quand c’est fait. Pas besoin de s’engueuler pour des trucs relous, juste besoin de lui rappeler : « C’est sur la liste « administratifs » le numéro ». Pof, on n’en parle plus, sujet clos.

4. « Deviens mon meilleur ami »

Parce qu’on le sait aujourd’hui : on ne va pas être des amants torrides qui jetons nos vêtements par terre dès le pas de la porte franchi (bah il faut d’abord aller pisser, enlever son soutien-gorge, boire de l’eau, se laver les mains, dire bonjour au chat…), alors on travaille nos relations amicales.

On s’écoute (vraiment), on se conseille, on trouve des solutions, comme avec nos amis quoi. Parce qu’il n’y a rien de mieux que de baver sur son collègue relou avec un petit verre de rouge en rigolant comme des baleines.

5. « La crise est bannie »

Trop de jolie vaisselle est partie en fumée avec des ex insupportables : cette fois, on a le bon donc on ne reproduit pas la même bouse.

La crise hurlante et hystérique ne passera pas le pas de notre porte. S’il y a problème, on s’engueule un peu OK, mais on s’arrête, on prend l’air, on se donne rendez-vous dans un café pour discuter et on refuse les hurlements de cinglés. Déjà parce qu’on a perdu deux octaves et qu’on ne veut pas finir avec la voix de Johnny, ensuite parce que ça use vraiment un couple.

 

Bon et puis on n’oublie pas de trinquer un petit coup de temps en temps, de se faire des raclettes géantes à deux, de se prévoir des soirées sushis gargantuesques devant des films pourris et de dormir souvent nus plutôt qu’en pyjama flasque.

LP. 

Crédit Photo / Pinterest