COUPLE : je veux être MOINS JALOUSE

Jalouse, moi ?! Euh… Un tout petit peu alors.

Mais vraiment trois fois rien, du genre à sortir les crocs si une morue colle de trop près à Zozo pendant une soirée ou à râler comme un vieux pou s'il décide d'appeler son ex pour lui souhaiter un bon anniversaire.

La jalousie se soigne ? Bon allez, je démarre ma thérapie.

1. Les apéros communs

Quand Zozo sort avec ses potes, au lieu de me faire des films en mangeant du houmous et des crackers devant Netflix, je file prendre l'apéro avec les copines. Comme ça, je me mets dans la même situation que lui, mais sans lui, histoire de me rendre compte qu'il n'est pas en train de draguer jusqu'à plus soif en attendant la première occasion venue de se trouver une nouvelle nana.

Il doit être bien trop occupé à descendre des pintes en s'enfilant des quesadillas au poulet – comme moi.

2. La confiance en soi

Après tout, si je suis si jalouse des nanas affamées qui gravitent autour de mon Gustave, c'est sans doute parce que j'ai l'impression qu'elles sont mille fois plus sexy et belles que moi…

Bon allez, c'est le moment de m'acheter enfin cet ensemble en dentelle rouge uuuuultra hot. Pas pour lui plaire plus à lui, non, mais pour être une véritable bombe à mes yeux à MOI.

Femme épanouie ne jalouse plus les morues, comme le dit le dicton.

3. La contextualisation

Si Zozo reçoit un texto d'une certaine Juju et qu'elle lui dit « Ok super, à demain » avec un petit smiley qui sourit de toutes ses dents, je tente de ne paaaas démarrer au quart de tour.

À la place, je fais de la respiration ventrale, comme je l'ai appris au yoga, et je m'imagine dans une petite clairière en train de caresser un écureuil… Zeeeeeen.

Après tout, il va bien finir par m'expliquer spontanément qui c'est, cette Juju, histoire de bien me confirmer que je n'ai absolument rien à craindre d'elle.

4. Le lâcher-prise

Pour être moins jalouse, il faut que je me défasse de certaines de mes très mauvaises habitudes. Bah oui, je ne peux pas m'empêcher de lire quelques textos par dessus son épaule, je suis même du genre à guetter ses réactions quand on zieute un film avec Blake Lively, ou toute autre nana avec des cheveux parfaits.

Et je respire beaucoup mieux – lui aussi, d'ailleurs – depuis que j'ai arrêté de me mettre toute seule dans des situations qui peuvent me rendre jalouse.

5. L'indépendance retrouvée

Parfois, quand mes crises de jalousie atteignent des sommets, j'ai peur que Gustave ne tombe sur la nana la plus parfaite de la terre en allant acheter du pain et qu'il s'enfuie avec elle en me laissant toute seule…

D'un autre côté, s'il veut partir, il n'a qu'à partir, hein. Je suis une grande fille et je m'en sortirais très bien toute seule avec Mimolette, mon gros chat roux qui dort dix-neuf heures par jour.

Et puis je suis sûre et certaine qu'il ne trouvera JAMAIS mieux ailleurs.

 

Jamais.

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest