Je SIMULE parfois : le DEVINE-t-IL ?

Bon allez, on est entre nous… On ne va pas se mentir, ça nous est arrivé voire ça nous arrive toujours de simuler un peu, pour l’encourager, le faire venir plus vite, pour ne pas le vexer, ou parce qu’on n’a pas envie de jouir aujourd’hui.

Mais une question subsiste : le sait-il ? Est-ce un accord tacite passé entre vous deux ou pense-t-il vraiment que c’est Bingo à tous les coups ?

Réponse.

1. Le timbre de voix

Il le sait : si vous hurlez comme dans un porno en vous exclamant : « Oh Yeah John YEAH i’m COOOOOOooOOOoooOOMIIIING John ! »

Il ne le sait pas : si vous travaillez votre montée de manière raisonnable et mesurée.

2. La durée

Il le sait : si pendant dix minutes vous criez. Faut pas déconner, ou alors vous détenez l’orgasme le plus du monde et on dit chapeau.

Il ne le sait pas : si vous savez vous arrêter au bon moment et que vous faites un mine type : » AAAaaah, humm, ça fait du bien, je vais bien dormir… »

3. Les gestes

Il le sait : si aucun membre de votre corps ne se crispe. Observez bien, lorsque vous jouissez tout votre corps jouit avec vous !

Il ne le sait pas : si vous accompagnez votre râle de petits soubresauts. Grande winneuse si vous contractez en même temps votre périnée pour mimer les contractions du vagin.

4. La mimique

Il le sait : si vous lui souriez gentiment et le regardez droit dans les yeux. Mais bien sûr, comme si on pouvait jouir les yeux grands ouvert et la bouche en duck face.

Il ne le sait pas : si votre visage prend un allure particulière (voire vilaine) et vos yeux se ferment ou se lèvent au ciel. Oui vous avez une drôle de tête en jouissant, comme tout le monde.

5. La pression

Il le sait : si vous restez assez molle et n’exerçez aucune pression ou à-coups.

Il ne le sait pas : si vous lui ruinez le dos ou les fesses en serrant très fort.

 

Alors, experte ? 

Crédit Photo / Pinterest