Nos POTES PARENTS et leurs DISCOURS RELOUTISSIMES !

Vous aussi avez des copains devenus parents ? Au début, que vous étiez contente, oh vous adoriez qu’on vous appelle Tata Soso, oh que c’était mignon de gâter leurs lardons de jouets et de peluche en coton bio…

Oh purée ce qu’ils nous font suer à présent…

Avouez, ils disent tous ça…

 

 

 

1. « Viens faire un bisou »

Cette manie que nos potes ont d’absolument vouloir que leur marmaille nous bisoute… AAaaargh ! mais vous rendez-vous compte qu’il n’y a que vous qui trouvez charmants ces bisous dégoulinants, mouillés et bien souvent fait sur la bouche ?

Pitié non, pas de bisou du nain… En plus il couve surement un truc et je vais être malade demain…

2. « Ah ouais tu sais à l’école on sent la différence face aux autres enfants »

Maternelle : bande de nains plus ou moins grands qui mangent leurs crottes de nain et peuvent avoir un fou rire de dix minutes si on prononce le mot « prout ». Et là le parent te sort que bien sûr, son mioche est « plus », « mieux », « au-dessus de » que le reste des enfants de sa classe…

On a juste envie de lui répondre qu’il ne connait strictement pas les autres enfants, et qu’il y a sans doute la moitié qui est plus cool que son môme… Bien sûr pour ne pas perdre nos potes on acquiesce gentiment en disant : « Oh oui ! bah ça ça m’étonne pas ! Il est tellement plus mature.»

3. « Oui il est grand pour son âge »

Putain, ton fils est une grande perche de trois ans qui chausse du 42 et tu trouves le moyen d’en être fier ? mais c’est un monstre oui !

Vous, vous étiez une crevette et vous avez tout à fait réussi dans la vie bordel de gnou : peut-on arrêter de parler de la taille des mômes ? Après on se coltine des gens bourrés de complexes qui pondent des complexes d’infériorité ou pire, des narcissiques qui pensent être des génies car leurs parents n’ont cessé de leur dire qu’ils étaient « les plus grands » !

[SAUT_PAGE] 

 

 

4. « Je veux pas jouer les mamans poules mais c’est vrai qu’ils sont cool »

Bah… C’est des gosses quoi ! On ne va pas les applaudir à chaque fois qu’ils disent merci ou qu’ils parviennent à se laver les mains tout seul ? A croire que le moindre truc qu’un mioche fait sans piquer une crise est incroyable !

Non ton gosse n’est pas exceptionnel, il est sympa, et chiant, comme la plupart des gosses.

5. « Tu lui mets du quel âge ? »

Discussion de parent à parent (ou de vous, focus, faisant mine d’en avoir quelque chose à foutre). « Ah ! Du 10 ans déjà ! » est la réponse qu’il faut avoir face à la mine fier du cher parent.

Franchement, vous y voyez une logique vous ? C’est comme si notre but était de porter du 54 ! « Ouais ouais je sais, je n’ai que 32 ans mais je porte déjà du 52 et je mets des couches Tena. »

6. « Non mais il est avancé sur autre chose »

Quand vous soulignez, un peu étonnée, que le nain de 6 ans porte encore des couches. La mère prend un air grave et offensé et se met subitement à s’écrier : « Non mais c’est absolument normal, il sait déjà lire, donc forcément côté propreté et moteur, ça suivra plus tard. C’est parce qu’il met tout sur l’intellect ! »

Ah ouais d’accord… C’est pour ça que tu le promènes encore en poussette donc…

[SAUT_PAGE] 

 

 

7. « Nan j’ai de la chance quand même, quand je vois les enfants de… »

Rah la comparaison avec les autres potes parents… Un classique ! Forcément que ton gosse tu le trouves mieux que les autres, tu vas te le taper 18 ans (non plutôt 35 même).

Sauf que le gamin « de », il est plus beau et il est plus rigolo. Na. A croire qu’un jour ils vont les aligner à poil les uns à côté des autres pour mesurer leurs aptitudes. « Attrape le jambon, attrape ! »

8. « Ça donne envie hein ? »

Alors que cela fait trois heures qu’on regarde leurs mioches batifoler aux jeux du parc et que l’on a déjà fait huit fois le tour d’Instagram, de nos mails et de notre Facebook, Fier-papa ou fière-maman nous sort un : « Ça donne envie hein ?! »

Interloquée, on se demande s’il parle de la recette Nutella-Banane qu’on est en train de mater ou du couple en train de se rouler des grosses pelles… Et puis non, on comprend qu’ils désignent leurs… Enfants !

Oh purée fallait décrypter ! Ça donne envie ? Mais de quoi ? De ne plus jamais se promener dans un parc sans devoir faire une escale au bac à sable dégueu ou de hurler 1247 fois (j’ai compté) « Louiiiiiiiis, Loulouuuuuu, attention dou-ce-ment ! »

 

Non vraiment ils sont relous avec leurs mômes… Mais PREM’S PREM’S PREM’S pour lui offrir son cadeau d’anniversaire hein ?

Léa Philippe

 

Crédit Photo / Pinterest