SEXE : COMMENT j’ai COUCHÉ avec BATMAN

Vous avez toujours rêvé de coucher avec un des héros de notre enfance ? Et si ce rêve se réalisait…

 

Nous, on a décidé de faire des galipettes avec Batman… On vous raconte !

 

 

 

 

 

 

Au début, pas facile. C’est qu’il est solitaire l’homme chauve-souris… On joue de l’œillade dans le café où on le croise régulièrement – un petit rade miteux où il aime boire un whisky avec Robin – et puis on le séduit grâce à une bonne boutade qui le fait marrer : lorque le barman nous demande si l’on veut une bière rousse ou brune, on lui répond « alors là... JOKER ! » en faisant un clin d’œil à Batman. Il se marre, on entame la discussion et on lui fait comprendre qu’un tour dans la Batmobile nous tenterait grave… Il accepte.

En vrai, la Batmobile, elle est pas si grande… On regrette la tartiflette d’hier et on se contorsionne pour rentrer côté passager. Là, Batman pose ses mains sur le volant, appuie sur plein de boutons qui font bip bip bip bip (au bout d’un moment ça commence à nous courir sur le ciboulot…) et démarre enfin. Sacré nom d’une pipe, on retient un haut-le-cœur tellement ça va vite. Passé la frayeur du début, c’est plutôt sympa cette course folle dans la ville, et ça nous émoustille…

 

 

 

 

 

Alors comme Batman nous jette des regards un peu coquins (on met du temps à l’analyser, car avec son masque, on ne voit pas bien) on se lance… Je mets ma main sur sa cuisse. Diantre ! Avez-vous déjà tripatouillé un mec en collant ? Ça fait bizarre… J’essaie de passer outre.

Là, Batman appuie sur ses boutons (de nouveau 5 minutes de bip bip bip bip) pour transformer les sièges en couchette. Le cuir de la Batmobile craque sous son attirail en cuir et il parvient enfin à s’approcher de moi pour m’embrasser. Là, WAOU ! Elle se débrouille bien la chauve-souris ! Ça promet. Je lui enlève sa ceinture. Nom de Zeus, comment ça s’enlève ce bordel ? Il m’aide un peu et arrache mon chemisier. Frisson. (Et puis je me demande comment je vais repartir, sans chemisier…)

 

 

 

 

 

Place aux choses sérieuses, je baisse son collant. Enfin j’essaie. Parce que y a pas la clim’ dans la Batmobile, et qu’avec la chaleur, on a chaud. Et le collant en cuir, ça colle.  Du coup je vois mon Batman se contorsionner dans tous les sens pour tenter d’ôter le machin. J’entrevois qu’il ne porte pas de slip… Et quand il arrive enfin à ôter son collant, je vois… ROBIN !

« Batman, qu’est-ce que tu me fais ?! On avait dit que c’était notre soirée ! » Batman se sent un peu bête, il me regarde un peu désolé (on suppose parce qu’avec le masque, on ne sait pas trop bien…) et remonte comme il peut son collant… Moi je suis sans chemisier et Robin me snob genre « Ah bah toi, t’as pas les abdos de Catwoman ! »(saleté de tartiflette de la veille).

Batman se confond en excuse auprès de Robin. Je le trouve chiffe molle et lui dit que je vais partir. Il me donne sa cape pour me couvrir et j’appelle un taxi.

En fait, les chauves-souris, c’est pas mon truc. Mais je dors quand même tous les soirs enroulée dans sa cape… Bah quoi, c’est qu’il porte de la qualité le Batman !

 

Crédit Photo : Pinterest