Ces ERREURS que l'on fait TOUTES lors d'un RÉGIME !

On le redoute toutes à l'approche d'un événement important : perdre du poids !

Et on se retrouve avec un régime, qui est en fait un mélange bizarroïde de tous les régimes trouvés dans les magazines…

En gros, l'intention est là, mais on ne fait jamais vraiment ce qu'il faudrait.

Pas de panique, on vous donne les trucs qu'il ne FAUT PAS faire pendant un régime. 

1. Se dire qu'on fait un régime

Déjà, si vous partez en vous rabâchant que vous faites un régime, dites-vous que c'est perdu d'avance ! Le régime, c'est rarement une partie de plaisir, et la connotation péjorative qu'on lui prête (tu m'étonnes!) est rarement bénéfique.

Si vous pensez « régime », vous allez penser « restriction », « privation », « frustration » et autant vous dire qu'il est fort probable que vous ayez la flemme, d'avance ! On se dit qu'on va se mettre à bien manger, ce qui veut simplement dire manger sainement et à sa faim. Aucune privation, simplement aucun excès ! Vous allez voir, ça passe beaucoup mieux comme ça.

 

2. Arrêter de manger

Ça paraît peut-être évident, n'empêche que la majorité d'entre nous se disent qu'en arrêtant de manger, on perdra plus de poids et plus vite. Oui, sauf que non ! Pour perdre du poids, il n'y a finalement pas vraiment de secret : manger de tout en quantité raisonnable.

Donc, on oublie le jeûne radical : dites-vous qu'il ne va déclencher en vous qu'une frustration intense qui vous fera craquer un jour ou l'autre… Et LA, c'est le drame. Vos pseudo kilos perdus vont revenir de plus belle, et avec des potes en plus !

 

3. Abuser du sport

Le premier réflexe quand on commence un régime, c'est de vouloir se jeter corps et âme dans le sport. Sauf que le sport, la dernière fois qu'on en a fait, c'était en quatrième – et encore, c'est parce qu'on était obligée ! Alors foncer les yeux fermés quand on est pas habituées, c'est jamais très bon. Et même dangereux.

On oublie les séances quotidiennes de 4h d'affilée ! On s'y met petit à petit, deux fois par semaine, c'est déjà pas mal pour commencer. Et on alterne les exercices, inutile de se tuer à la cardio, la musculation c'est aussi important. Et évidemment, on garde en tête que c'est pas parce qu'on a fait 10 minutes de running qu'on a mérité un gros cookie double chocolat !

 

4. Se dire que le week-end, c'est « repos »

Oui, parce que le régime, il n'est pas aux 35h, lui. Donc ça ne sert pas à grand-chose de faire attention la semaine et de se mettre en stand-by le week-end ! Si on décide de s'y mettre, autant s'y mettre bien comme il faut : et le mieux, c'est la régularité !

Donc, si on a un barbecue merguez-rosé de prévu le week-end prochain, on fait simplement en sorte d'y aller mollo la semaine, pour compenser les excès à venir. Et on évite évidemment de se ruer sur les chips-mayo-ketchup-chipo-rosé… On commence par une belle assiette de crudités pour se caler et ne pas craquer sur le gras du lard !

 

5. Se peser tous les jours

Évidemment, on nous le répète à toutes les sauces, sauf qu'on y croit jamais… Mais se peser tous les jours, à part vous décourager et vous donner envie de craquer sur les Oréos parce que « de toute façon, ça ne marche pas et ça ne sert à rien ! », cela ne vous apportera pas grand-chose.

Vous ne pourrez pas voir au jour le jour les résultats de votre nouvelle routine alimentaire ! La patience est aussi le maître mot. L'idéal, c'est de se peser une fois par semaine (si possible, le même jour) et le matin, à jeûn. Comme ça, vous aurez un repère pour comparer votre évolution. Et arrêter de psychoter sur chaque gramme !

AP

 

Crédit Photo / Pinterest