10 COMMANDEMENTS pour les SHOPPING ADDICT !

Qu'on se le dise, être une shopping addict n'est pas une mince affaire ! N'est pas fashionista qui veut.

La shopping addict se reconnaît à ses étranges comportements, généralement incontrôlés, et à sa philosophie unique, celle dite de « l'investissement ».

Petit tour des 10 commandements qui régissent la vie d'une accro du shopping…  

 

 

1. Un sens aigu de l'investissement tu auras

Et c'est le moins que l'on puisse dire ! Personne ne voit aussi bien que vous que l'achat de cette jupe à trois chiffres n'est PAS une folie, mais un investissement, car c'est avant tout une qualité que vous avez payé, et qui dit qualité, dit longévité ! DONC, ces trois chiffres, divisés par le nombre d'années (ou de mois…) ça fait, en fait, pas si énorme que ça… Pas de quoi en faire tout un fromage !

 

 

2. Des économies pendant plusieurs mois tu feras

Toute fashionista qui se respecte a le sens des priorités ! Et si ce sens là lui dicte de ne rien acheter pendant six mois pour économiser dans le but d'acheter LE sac de vos rêves, eh bien ainsi soit-il. Après, rien n'empêche de dépenser quelques petits euros pour la petite robe que vous trouverez en promo ou le petit foulard vraiment pas cher qui vous fait de l’œil… Le tout, c'est d'équilibrer !

 

 

3. Un jour de congé le premier mercredi des soldes tu poseras

C'est LA base de la shopping-addict-attitude. C'est un peu notre pèlerinage à nous : les soldes ! Impossible d'attendre la sortie du bureau pour aller y faire un tour : les meilleures pièces seront parties et il ne restera déjà plus beaucoup de tailles ! Et puis, qui oserait nous refuser un jour de congés pour que nous allions nous recueillir sur le stand Chloé des Galeries ??

 

 

4. Des pieds extensibles ET rétractables tu auras

En tant que fashionista, notre corps développe des merveilles anatomiques, que la science ne sait toujours pas expliquer ! C'est par exemple le cas pour nos pieds : même si l'on pensait faire du 38, on découvre que notre pointure se situe en fait entre le 36 et le 41 ! Fini, donc, les soucis de pénurie de pointure : il ne reste plus qu'une paire de ces fabuleux escarpins en 36 seulement ? Ça tombe bien, quand je recroqueville mes orteils, j'y rentre, dans le 36 !

 

 

5. Un jeûne de plusieurs semaines si besoin tu endureras

Pour la bonne cause, on est prêtes à tout ! Et si la bonne cause est une jolie robe cintrée taille XXS, alors on est prêtes à se rabattre sur du bouillon de céleri à tous les repas, pour pouvoir rentrer dedans à la crémaillère de notre ex ! Il n'y a pas de petit sacrifice...

 

 

6. Une paire de chaussures de rechange toujours sur toi tu auras

Toute fashionista qui se respecte connaît cette règle d'OR : ne jamais sortir en talons de 12cm sans une paire plate de secours au fond de son sac ! On enfile donc ses Stan Smith dans le métro et on saute dans ses escarpins à l'entrée du restau ! Ni vu ni connu... Et déjà que c'est du 36 que vous avez aux pieds...

 

 

7. A tes amies, une vente privée tu privilégieras

Parce qu'on les aime, ses amies. Mais qu'on les aura toujours auprès de nous. Alors que la vente privée de chez Balmain qui a lieu entre 13h et 14h demain, on n'en verra pas deux dans une vie ! Votre meilleure amie (c'est le moment de voir si c'est vraiment la meilleure!) ne vous en voudra donc pas que vous annuliez votre déjeuner du mardi, pour aller à votre « rendez-vous chez le sophrologue »... 

 

 

8. Le look avant le confort tu choisiras

Parce que c'est quoi l'intérêt d'économiser pendant des mois pour une robe avec un dos-nu vertigineux si c'est pour mettre un perfecto par-dessus ??? Non non, on prend sur nous et on montre ce dos-nu à qui veut bien le regarder ! Et tant pis pour la rhinopharyngite-laryngite-otite de demain !

 

 

9. De relooker ton entourage tu essayeras

En tant que fashionista, vous avez du mal à laisser passer les fashion faux-pas de votre entourage. Alors vous tentez, subtilement, d'envoyer des signaux de relooking… En somme, vous comblez votre Maman de foulard en soie, parce que ses écharpes en pilou-pilou, vous n'assumez pas. Tout comme vous offrez des chemises fleuries à votre petit frère, parce que les petits pois, c'est has-been ! Bref, vos efforts sont à la hauteur de votre bonne volonté. Parce qu'une fashionista, ça a le cœur sur la main !

 

 

10. La vérité à ton banquier tu ne diras point

Inutile d'affoler la terre entière pour quelques malheureux centaines d'euros de découvert… Ou, au moins, inutile d'en préciser la cause ! Si Mr compte-en-banque vous questionne, le plus sûr est de déclarer que vous avez fait un don pour une association qui œuvre pour la sauvegarde des bébés phoques orphelins et borgnes ! « Quoi ? Ah l'association s'appelle Galeries Lafayette ?...Oui oui… Ça veut dire bébé phoque en islandais... ».

Vous avez dit shopping-addict ?

 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest