SEXY SEXO : les CHATOUILLES, la NOUVELLE PRATIQUE SEXUELLE ?

Les guilis, c'est toujours rigolo…

Et quoi qu'on en dise, on aime bien se faire chatouiller !

Mais aviez-vous déjà pensé que les chatouilles étaient une pratique sexuelle à part entière ?

On parie que l'on va vous en apprendre une bonne !

1. L'origine

Les chatouilles comme pratique sexuelle, ça nous vient du Japon… On s'en serait presque douté, vous nous direz, n'empêche que c'est important à savoir ! Et il semblerait que cette pratique soit une dérive coquine inspirée des combats de sumos, d'où son origine, qui s'appelle le « kusuguri » (« chatouille » en japonais).

En pratiqueon le taquine, on le titille, on peut même lui sauter dessus par surprise, mais on évite de se faire une culotte de sumo avec le torchon à vaisselle, parce que c'est pas hyper sexy quand même…

2. Le concept

Aujourd'hui des combats de "chatouilles" entre femmes sont organisés en public : seulement recouvertes d'une sorte de cache-sexe, elles s'attaquent à coup de guilis-guilis et bien sûr, c'est ultra hot...

Ces shows se déroulent tous les ans à Tokyo, au sein d'un festival « Sadistic Circus »… Si jamais ça vous tente...

En pratique : nous on ne va pas inviter des potes à nous regarder ni organiser de concours, alors on reprend l'idée que chaque partie

3. La pratique

Bon, vous l'aurez compris, les chatouilles au lit ont une vocation un peu maso : la torture par le rire ! Mais on peut se la jouer soft, juste histoire de faire monter la température à un stade bouillonnant. 

En pratique certaines zones du dos ou des côtés sont très sensibles. Ne l'attaquez pas façon "AHAH je t'ai eu !!!" mais de façon détournée... Massages, caresses qui le feront se contracter de rire et de plaisir...

Votre galipette - de soulagement - risque d'être endiablée !

 

AP

Crédit Photo / Pinterest