COMMENT gérer son STRESS avant un RENDEZ-VOUS GALANT

Le beau brun aux yeux clairs de la soirée du week-end dernier, à qui vous aviez laissé votre numéro, entre deux verres de vin, vous a rappelé et vous propose un rencard !

Première réaction : des papillons dans le petit bidou, des belles joues toutes roses, une bonne humeur communicative.

Seconde réaction : coup de poignard dans le petit bidou, des joues qui prennent feu, une anxiété qui se voit dans le craquage de doigts, les suées froides sur le front, les jambes sur ressort,… et on en passe.

Un coup de stress avant le rencard ? C'est normal ! Et on vous donne même quelques astuces pour mieux gérer ce vilain coup de panique !

 

1. Relaxez-vous

Stresser avant un rendez-vous galant, c'est archi-normal ! « Est-ce que je vais lui plaire ? », « Et s'il est déçu en me revoyant ? », « Et si, en fait, en plein jour et à jeun, il me trouvait moche ? »… Dites-vous bien que personne n'est plus malin que d'autres, on est tous dans la même galère quand il s'agit de rencard. Le tout c'est surtout de gérer ce stress qui vous fait perdre vos moyens ! On mise sur la respiration ! Alors oui, on vous l'accorde, on le rabâche à toutes les sauces… N'empêche que, votre respiration est la clé de beaucoup de problèmes !

On s'assoit, droite comme un « i », et on se concentre donc sur sa respiration : inspiration, expiration… En vous focalisant dessus, votre esprit va cesser de se tourmenter pour tous vos tracas, quels qu'ils soient ! Exit, donc, la panique à bord. Et puis, si vous perdez du temps à trouver votre respiration, vous en aurez moins pour penser à stresser, comme vous serez probablement à la bourre ! Tout bénéf', on vous dit !

 

 

2. Relativisez

Si, malgré la relaxation, votre esprit reprend le dessus et vous assaille à nouveau d'une montagne de questions plus tirées par les cheveux les unes que les autres, on passe à la phase de secours : on RE-LA-TI-VISE ! Après tout, ce n'est qu'un rencard. Le sort de l'Humanité n'est pas en jeu et la préservation des bébés phoques ne repose pas sur vos épaules. Il s'agit d'un premier rendez-vous et dites-vous bien que vous n'avez rien à perdre ! Au mieux, le courant passe et vous continuez à vous voir. Au pire, le courant ne passe pas et vous ne le revoyez plus jamais, donc pas de honte ni de gêne à avoir. Et puis, si c'est pas lui, ça sera un autre !

 

 

3. Pensez à vous

Dans notre vent de panique, on en oublierait presque l'essentiel : pensez à soi ! Bah oui, c'est quand même un peu la base, pourtant. C'est important de vous recentrer sur vous : passez en revue vos qualités, vos défauts (bon, on s'attarde sur les qualités, parce que vous connaissant, vous allez faire une fixette sur vos défauts!) et vous allez vous rendre compte que vous n'êtes vraiment pas si mal !

Et puis, au lieu de penser à LUI (avant même de le connaître!), pensez à VOUS : VOS attentes, VOS souhaits, VOS projets… Bref, on oublie les « et s'il trouvait que je ne suis pas assez bien pour lui ?? » et on passe aux « j'espère qu'il ME conviendra ». On fait notre égoïste, mais on pense à nous, à nous et à nous. On aura bien assez le temps de penser pour deux si la suite se déroule comme prévu !

 

 

4. Proposez un café

Pour celles qui redoutent surtout le gros lourdingue, qui flingue leur soirée, un café est quand même la meilleure des alternatives : si tout se passe bien et que l'alchimie opère, on peut prolonger sur un verre de vin, deux verres de vin et même un dîner (pas plus loin, on a dit pas le premier soir!). Mais si c'est la catastrophe, que la discussion est ponctuée de blancs embarrassants et que dès qu'il ouvre la bouche, vous avez envie de lui ouvrir le crâne avec la batte de base-ball qui décore le bar, vous n'avez « que » le temps d'un café à sacrifier ! Et avec un peu de chance, c'est un expresso que vous avez commandé !

 

 

5. Prenez du recul

Le plus important dans tout ça, c'est de NE PAS s'emballer ! Bon, ok, plus facile à dire qu'à faire… Mais c'est pas de notre faute : c'est dans nos gênes d'imaginer, dès le premier rencard, un mec avec une alliance gravée à notre nom et jouant avec nos trois enfants (deux filles et un garçon) dans le jardin de la maison que l'on fera construire à Biarritz…

Mais le principal c'est quand même de garder une partie de nous lucide : si ça matche, tant mieux, et on tente de ne pas s'emballer, même au deuxième rencard ! Si ça matche moyen ou pas du tout, on se dit que c'est que ce n'est pas le bon et que quelqu'un qui ne nous aime pas pour ce que l'on est est quelqu'un avec qui ça ne pourrait, dans tous les cas, pas aller loin ! On ne peut pas plaire à tout le monde et ce n'est pas une tare !

Et dites-vous bien qu'il est autant (voire PLUS) stressé que vous !

AP 

 

Crédit Photo / Pinterest