SOIN pour CHEVEUX : faut-il MÉLANGER les produits ?

Pour prendre soin de notre crinière, on aime bien piocher un peu partout : un shampooing tout doux pour notre cuir chevelu, un après-shampooing hydratant pour nos longueurs, un masque pour réparer nos pointes fourchues…

Mais ne faudrait-il pas plutôt opter pour une même gamme pour avoir un meilleur résultat ?

Petite enquête…

 

 

1. Pourquoi on a tendance à penser qu’une seule gamme, c’est mieux

Quand une marque lance un nouveau produit capillaire, en général elle ne se contente pas du shampooing, mais crée une gamme complète avec soin, masque, produit lavant, coiffant et tutti quanti. Du coup, quand on trouve un super shampooing qui nous convient, on est tentée de se jeter sur toute la gamme associée (quitte à se ruiner) en reniant ses autres produits. Mais ne se ferait-on pas, en réalité, gentiment avoir par un pur concept marketing ? Allez hop, le shampooing à 5€ est vraiment top, je vais aussi vous prendre le masque à 20€ et puis le spray coiffant à 15€…

 

 

2. Et en réalité, on est souvent déçue

Pourquoi ça ne fonctionne jamais comme on voudrait ? D’abord, parce que notre tignasse est souvent contrariante : elle a des racines grasses (donc, logique, on va prendre la gamme spéciale « cheveux regraissant trop vite »), mais au niveau des longueurs, on se retrouve face à une botte de paille toute desséchée. Du coup, le soin spécial cheveux gras ne risque pas d’arranger les choses…

Il ne faut pas non plus oublier que notre chevelure a besoin d’alterner entre différents produits, car à force d’utiliser le même soin lavant votre cuir chevelu risque fort de le rejeter en bloc avec une méga crise pelliculaire : chaque shampooing possédant sa base lavante spécifique, il est préférable de les renouveler régulièrement.

 

 

3. Pourquoi on peut tout à fait mélanger différentes gammes

Pour prendre bien soin de sa précieuse crinière, l’idéal serait donc de faire un savant mélange entre différentes gammes, selon ses besoins : un soin pour ses pointes fourchues, un produit lavant neutre pour son cuir chevelu sensible, un spray spécial tignasse emmêlée… Parce qu’on a toujours, de toute façon, besoin d’un soin pour ses cheveux-colorés-oui-mais-en-même-temps-le-cuir-chevelu-qui-grattouille...

 

 

4. Pourquoi il ne faut pas tout mélanger non plus !

Attention, pas question de piocher au hasard en se disant que tout sera de toute façon compatible : ainsi, si on a décidé de se mettre au naturel et de supprimer les sulfates de sa routine shampooing, on ne va pas se précipiter sur un masque bourré de silicones… La gestuelle d’application joue également un rôle important : pour le shampooing, on utilise un produit qui traite spécifiquement notre cuir chevelu, qu’on applique uniquement sur les racines en faisant mousser. Pour l’après-shampooing, on répartit sur les longueurs pour bien les traiter. 

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest