JOLI FESSIER : comment bien le CHOUCHOUTER ?

Qu’on soit en jupe, en jean slim ou en robe, elles nous obsèdent : nos fesses, on ne voit qu’elles dans le miroir des cabines d’essayage…

Pour se sculpter un fessier canon, suivez le guide !

 

 

 

 

1. Mieux connaître son ennemi : la cellulite aqueuse

Cette vilaine culotte de cheval que l’on maudit régulièrement (enfin, surtout à l’approche de l’été) provient en partie de la « cellulite aqueuse », une cellulite qui s’est formée à cause de la rétention d’eau. Un peu de sel en trop dans l’assiette, et c’est tout notre fessier qui enfle : visualisez un peu cette image avant de prendre ce paquet de beurre salé dans le rayon… Pour combattre ces capitons, on s’hydrate un maximum, et on pense aux tisanes drainantes qui vont nous permettre d’éliminer l’excès d’eau avant qu’il ne provoque des ravages sur notre derrière. On s’abstient de consommer trop de plats préparés et de charcuteries, et on fait la part belle aux savoureuses salades composées riches en fibres.

 

 

 

 

2. Ce qu’on peut faire au quotidien

Sans s’inscrire à la salle de sport, il existe déjà mille et un petits trucs qui vont nous aider à tonifier notre derrière mollasson. Premier commandement d’un fessier raffermi : le contracter un maximum ! Assise à son bureau, debout dans le bus, sous la douche, pendant le repas… un geste tout simple à maintenir plusieurs minutes pour un max d’efficacité ! On évite aussi l’ascenseur, pour grimper les escaliers : soit en montant les marches deux à deux (ça va plus vite), soit en vous plaçant sur la pointe des pieds, telle une ballerine gracieuse (plus risqué mais élégant).

 

 

 

 

3. Ce qu’on peut faire à la maison

 L’un des meilleurs exercices pour tonifier ses fessiers (et ses cuisses par la même occasion), ce sont les squats : debout, les jambes légèrement écartées et le dos droit, on plie les genoux en faisant comme si on allait s’asseoir sur un tabouret un peu bas. On fait attention à ne pas cambrer le dos pendant le mouvement, et on se relève. On commence par une série de 30 squats le premier jour, et on ajoute 10 squats de plus chaque jour pour un résultat bluffant en peu de temps !

 

 

 

 

4. Les bons aliments des belles fesses

Gare aux régimes : ce sont eux qui nous font perdre des fesses, oui, mais parfois un peu trop… Pour conserver une jolie masse musculaire au niveau des fessiers, on se tourne vers les protéines : blanc de poulet, œufs, jambon blanc… Et on ne se lance surtout pas dans un régime amaigrissant trop drastique ! On consomme des féculents le midi, mais pas le soir pour éviter l’effet de stockage, et on se méfie des matières grasses qui vont venir se loger directement dans le popotin. On limite également sa consommation d’aliments à index glycémique élevé, qui vont avoir pour effet de stocker les glucides sous forme de graisses : pain blanc, pâtes, pommes de terre, pâtisseries…

 

 

 

 

5. Les bons gestes beauté

Pour drainer et favoriser la réduction des graisses, on se masse régulièrement : on commence par un bon gommage (deux fois par semaines pour avoir une peau bien lisse), suivi d’une crème anticellulite ciblée (2 fois par jour), en effectuant un massage drainant pour déloger les capitons.

Le bon mouvement : debout, les pieds légèrement écartés, on masse du bas vers le haut en insistant sur le bas. 

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest