SOLEIL et PROBLÈMES de PEAU : comment s'en PROTÉGER ?

Soleil et acné : le duo explosif ? Eh oui, en été, quand on s’expose sans protection adaptée, notre épiderme nous joue de sacrés petits tours…

Pour passer un été sans voir fleurir des spots indésirables sur votre visage, on vous guide !

 

 

 

 

1. Le soleil, ce faux-ami qui ne nous veut pas que du bien

On a (presque) toutes connu ce phénomène : c’est le début des vacances, on se précipite à la plage, on sort au soleil, on profite de la chaleur… et comme par miracle, notre acné disparaît littéralement, nous laissant avec une peau nickel et un teint dont on n’aurait jamais osé rêver. Le hic, c’est que ce petit « miracle » est en fait dû à une combinaison de facteurs qui, lorsqu’ils s’estomperont au retour de vacances, nous laissera avec une peau encore pire qu’avant ! Sous l’effet du soleil, notre épiderme s’assèche, et le bronzage accentue l’impression de teint « uniforme », mais une fois cet épisode passé, bonjour les dégâts : la peau épaissie par les rayons UV bouche les pores, qui ne laissent pas passer le sébum, et à la longue c’est une explosion de boutons enflammés qui nous attend !

Chez d’autres au contraire, l’acné va se réveiller sous l’effet du soleil, provoquant une belle poussée d’acné « solaire ».

Bref, il va falloir agir avant d’avoir à constater les dégâts !

 

 

 

 

2. On commence à la base : une protection adaptée

L’ennemi de l’acné : une crème à la texture trop riche, qui va vite vous faire luire de façon impitoyable au soleil… On préfère une texture fluide, voire un spray à vaporiser en « toucher sec », idéal pour les peaux grasses. Côté formule, on privilégie celles qui sont à base d’eau, et non comédogènes (comprendre : qui ne risquent pas de provoquer des boutons). Enfin, on opte pour un SPF élevé (minimum 30) pour bien protéger sa peau, et on évite de s’exposer aux heures les plus chaudes. En balade, un joli chapeau de paille sera votre meilleur allié !

 

 

 

 

3. On optimise le nettoyage de sa peau

En été, pas question de faire l’impasse sur le nettoyage de la peau, si on veut une chance de garder un teint aussi healthy que possible. On évite les produits trop agressifs, la peau étant déjà bien malmenée par les rayons du soleil, et on s’y tient matin ET soir : le matin pour réveiller sa peau en douceur avec un gel nettoyant doux, et le soir avec une huile démaquillante qui va débarrasser l’épiderme des filtres UV contenus dans les crèmes solaires. On peut compléter avec une lotion tonique, qui va donner un coup de fraîcheur et resserrer les pores au passage.

 

 

 

 

4. On hydrate un max !

C’est le soleil qui en desséchant la peau va finir à la longue par boucher vos pores : il est donc crucial de bien hydrater sa peau après toute exposition, avec un soin adapté comme une crème fluide non grasse riche en eau. On n’hésite pas à pschitter un spray d’eau thermale plusieurs fois par jour, surtout après chaque baignade, pour préserver son épiderme et le maintenir bien hydraté.

 

 

 

 

5. On se met au zinc

Le zinc est un oligo-élément que l’on retrouve dans notre alimentation, et qui a la particularité d’être redoutable contre l’acné, en limitant la prolifération des bactéries et en régulant le sébum. On le trouve notamment dans les huîtres, les œufs, le germe de blé, les lentilles, les noix de cajou, les céréales complètes… Ou on le trouve également en pharmacie, sous forme de complément alimentaire.

 

 

 

 

5. Quid des traitements médicamenteux ?

Certains médicaments contre l’acné sont dits « photo sensibilisants », c’est-à-dire qu’ils réagissent mal au soleil. C’est d’ailleurs généralement noté sur la notice de votre traitement. Mais avant d’interrompre toute prise de médicaments et provoquer un rebond de l’acné, un rendez-vous chez votre dermato s’impose : c’est lui qui vous indiquera ce que vous devez faire, en fonction de vous !

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest