POURQUOI on est toujours en RETARD quand on a des ENFANTS #désolélepetitavomi

Avant, vous n’étiez peut-être pas exactement un modèle de ponctualité, mais depuis que vous avez des enfants, vous êtes passée de « désolée, j’arrive dans 10 minutes » à « désolée, je serai peut-être là dans 1h ou 2 (si tout va bien) ».

Mais un comment une chose aussi petite a-t-elle pu produire un tel bordel dans votre vie ?

 

 

1. Parce que vous avez renoncé

Au début, vous étiez blindée, avec votre sac à langer au carré, les couches de secours bien rangées dans leur petit compartiment, le bib’ dans son coin et le lait en poudre dans une jolie boîte doseuse. Et puis, au fur et à mesure des expéditions (oui, une fois qu’on a des enfants, on ne parle plus de sortie mais d’ « expédition »), vous avez compris que c’était peine perdue de vouloir tout contrôler, parce que de toute façon vous n’avez visiblement pas hérité des enfants parfaits que l’on voit dans les pubs (mais où sont-ils ces gamins bien peignés, où ?!).

 

 

2. Parce qu’il vous fait des petits « cadeaux » inattendus

A chaque fois, ça ne rate pas : vous êtes à peu près maquillée, habillée et coiffée (youhou !), le petit fait des risettes dans son landau, quand une odeur suspecte vient vous chatouiller les narines. Vous êtes bonne pour retirer ses 16 couches de vêtements (et les vôtres au passage, tout peut arriver sur la table à langer) et torcher les fesses du petiot avant de pouvoir enfin mettre le nez dehors.

 

 

3. Parce qu’il court plus vite que vous

Vous avez beau habiter dans un appart’ de taille moyenne, votre petit nain trouve toujours le moyen de se mettre à courir dans tous les sens juste au moment où vous criez « on part ! ». Du coup, vous vous retrouvez immanquablement à devoir lui courir après, le choper, remettre de l’ordre dans votre tenue et votre coiffure, et, enfin, ouvrir la porte pour sortir.

 

 

4. Parce que « doudou » a décidé qu’il ne voulait pas sortir

Vous savez, cette jolie peluche qui au début était a-do-ra-ble et qui aujourd’hui ne ressemble plus à grand-chose à force d’avoir été mâchouillée, traînée au parc, piétinée (une petite crise passagère)… Eh bien, apparemment, cette peluche parle à votre mioche et lui a donc gentiment expliqué qu’elle n’avait pas tellement envie de sortir aujourd’hui. Et voilà comment vous vous retrouvez à parlementer avec un animal en peluche pour négocier la course à la pharmacie du coin.

 

 

5. Parce qu’elle a décidé de faire ses lacets toute seule ce matin

Vous êtes déjà à la bourre, mais vous pouvez encore vous en sortir si vous faites fi de la tenue improbable qu’elle a choisi de porter pour la journée (elle est dans sa phase « autonome » en ce moment). Le hic, c’est qu’elle tient mordicus à faire ses nœuds de lacets TOUTE SEULE ce matin, et de toute façon le temps que vous la persuadiez de vous laisser faire, vous savez que c’est fichu.

 

 

6. Parce que bébé a étrenné votre nouveau chemisier

Avant de filer au bureau, vous avez eu le malheur d’approcher bébé d’un peu trop près : il en a donc profité pour vous laisser un petit souvenir impérissable, histoire que vous vous rappeliez bien toute la journée que vous êtes sa maman… Et une jolie tache de lait caillé sur votre chemisier tout neuf, une !

 

 

7. Parce que « tototte » joue à cache-cache

Quand vous avez fourré une tétine pour la première fois dans la bouche de votre marmot qui braillait et que vous avez soudain retrouvé le goût du silence, vous ne vous doutiez pas un seul instant que vous vous étiez mise dans un sacré guêpier. Parce que maintenant, impensable pour votre tyran en puissance de sortir sans sa « tototte » chérie. Et bien entendu, celle-ci aime bien jouer à cache-cache pile au moment où c’est l’heure d’y aller…

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest