COMMENT ne PAS ressembler à UN POULPE en SORTANT de l'EAU

Bien imprimée dans la rétine des mâles, il y a l’image de la naïade sortant de l’eau telle une déesse (voir Ursula Andress ou, plus récent, Halle Berry dans la saga des James Bond).

Et puis, il y a nous. Tentant vaillamment de conserver notre dignité avec le maillot mouillé qui colle, les mèches plaquées dans la figure, et les vagues qui manquent de nous renverser alors qu’on s’extirpe de l’eau.

On vous souffle les bonnes idées pour garder votre allure de reine sur la plage !

1. La base : la démarche

Attention danger : la sortie de l’eau s’apparente à un traquenard dans lequel même la nana la plus stylée pourrait tomber très facilement. Pour éviter le naufrage, on se concentre sur son allure et son réveille la Gisele Bündchen qui sommeille en nous (mai si, mais si) : tête bien haute, épaules rejetées en arrière, on avance telle la reine Daenerys de Game of Thrones, crinière au vent. On n’a peut-être pas de dragons, nous, mais on assure quand même !

2. On checke son maillot AVANT de sortir de l’eau

L’erreur numéro 1 que l’on faite toutes en se jetant sur la plage pour retrouver sa serviette : ne pas vérifier si son maillot de bain est bien accroché ! Le piège : le bikini à ficelles, ultra traître. Cette fois, on ne nous y reprendra pas. On s’assure bien que rien ne dépasse, que tout est bien attaché là où il faut, et que notre joli shorty n’est pas insidieusement rentré dans notre fessier à la grâce d’une vague un peu trop forte. Là, on est bon ? OK, on peut sortir de l’eau l’air de rien.

3. On dégaine son spray démêlant pour des cheveux canons

Le secret ultime de celles qui affichent une crinière canon sur la plage, même par un vent de force 12 ? Un bon pschitt de spray démêlant sur les longueurs. Résultat : quand les cheveux sèchent au soleil après la baignade, ils sont tout doux, et ne font PAS de nœuds ! Et en plus, ils sentent bons… Avec un placement étudié, qui sait, leur parfum irrésistible finira peut-être même par attirer le beau zozo posté un peu plus loin….

4. On rentre le ventre !

Vous avez posté votre serviette à des kilomètres de la baignade ? C’est le bon moment d’en profiter pour se muscler le bidon en retournant à son lieu de bronzette ! C’est parti : on inspire et on expire en contractant bien ses abdos, sans se presser. On évite habilement les minots prêts à vous faire chuter traitreusement, et les ballons potentiellement dangereux pour votre dignité.

5. On évite le geste malheureux : le plaquage des cheveux en arrière

Malheureuse ! Si vous voulez éviter le séchage catastrophe, il faut résister à tout prix à la tentation de rabattre sa crinière mouillée derrière les oreilles. Au contraire, on la laisse sécher naturellement en passant ses doigts dans ses mèches pour la peigner grossièrement, et on laisse vivre son cheveu en toute liberté. Un pschitt d’huile solaire protectrice pour ne pas abîmer vos précieux cheveux au soleil, et voilà !

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest