J'ai SAUVÉ mes CHEVEUX grâce à l'HUILE de COCO et au CITRON

C’est quand notre coiffeur a essayé de nous refourguer sa gamme de produits qui coûte un bras, au vu de « l’état de vos cheveux », qu’on s’est dits qu’il était peut-être urgent d’agir…

Mais vu qu’on n’avait pas un rond en poche et qu’on venait de sacrifier 40€ pour couper nos pointes, on s’est demandé s’il n’ay avait pas des solutions moins onéreuses (et naturelles) pour sauver notre crinière…

Et on a TROUVE ! On vous fait partager nos petites pépites…

1. Le soin miracle : l’huile de coco

Pour réparer des cheveux secs et abîmés, cette huile qui ne paie pas de mine est MAGIQUE ! Si on vous dit Blake Lively, vous visualisez la chevelure de sirène à tomber ? Eh bien, la star ne jurerait que par l’huile de coco… Tout comme Gwyneth Paltrow (bon, d’accord, mauvais exemple), Gisele Bundchen (là, ça devient intéressant…), ou encore Jessica Alba (Waouh !)… Là, on se dit quand même que c’est pas de la gnognotte, oui mais elle a quoi de plus que les autres huiles soi-disant miracle ? En fait, son petit truc à elle, c’est qu’elle vient jusqu’au cœur de la fibre pour la gaver de ses propriétés bienfaisantes.

Comment on l’utilise : pour une chevelure très abîmée, on la laisse poser comme un masque, de préférence toute la nuit, avant de faire son shampooing le matin. On l’utilise aussi sur les longueurs avant un brushing, pour protéger la fibre de la chaleur.

2. L’allié brillance et chevelure glowy : le jus de citron

Il suffit d’observer attentivement la composition de n’importe quel shampooing anti-cheveux ternes pour s’en rendre compte (oui, même sans avoir fait de hautes études en latin) : il y a toujours un anticalcaire ! Et tout simplement parce que le calcaire, c’est l’ennemi n°1 de notre tignasse si on veut la faire briller… Donc, on se rue sur le citron, qui neutralise le calcaire de l’eau et va rendre notre chevelure glowy !

Comment on l’utilise : on ajoute le jus de citron à 1l d’eau, et on pschitte le tout sur nos cheveux en dernière eau de rinçage après le shampooing. On peut aussi opter pour un masque, avec 1 jaune d’œuf + 1 cuillère à soupe d’huile d’olive + 1 cuillère à soupe de jus de citron, à laisser poser 10 minutes avant de rincer.

3. La botte secrète pour rééquilibrer : l’huile de jojoba

Cheveux secs ou cheveux gras, l’huile de jojoba soigne tout ! Elle s’attaque aussi bien à nos tracas de racines grasses qu’à nos pointes sèches ou encore à notre cuir chevelu qui grattouille… On vous le dit, elle a tout pour elle ! Son petit secret : elle a une composition très proche de notre sébum, elle est donc un précieux allié à la fois pour notre peau et nos cheveux.

Comment on l’utilise : sur cheveux secs, on s’en fait un masque à laisser poser sur les longueurs un maximum de temps, avant de laver. Avec quelques gouttes, on se frictionne le cuir chevelu gras en massant lentement et délicatement, puis on nettoie le tout avec son shampooing.

4. Pour adoucir et faire briller : l’eau de riz

Oui oui, on parle bien de l’eau de cuisson du riz que vous jetez négligemment dans l’évier de votre cuisine une fois le riz prêt… Cette eau est en fait ultra précieuse pour votre crinière ! Riche en amidon, elle permet d’adoucir et assouplir les cheveux, et les rend vraiment plus éclatants. Et là, plus économique on n’a pas trouvé !

Comment on l’utilise : on conserve tout simplement l’eau de cuisson du riz, en laissant refroidir. On s’en sert ensuite en eau de rinçage après le shampooing, voire même en masque à laisser poser 15 minutes avant de laver. Cheveux souples et éclatants en vue !

5. Pour faire pousser ses cheveux : l’ortie

Avouez, quand vous vous piquiez sur des orties étant enfant, vous n’auriez jamais imaginé vous ruer dessus des années plus tard pour avoir une crinière de rêve… Et pourtant ! L’ortie piquante a bel et bien de sacrés propriétés fortifiantes, qui s’appliquent aussi bien à notre organisme qu’à nos cheveux. Elle lutte contre la chute des cheveux, les états pelliculaires et l’excès de sébum qui nous fait les racines grasses…

Comment on l’utilise : on opte de préférence pour des feuilles d’ortie piquante à réduire en poudre, et on en fait une lotion. La recette : 150ml d’eau + 15g de poudre d’ortie dans une bouteille, on garde au frais 24h en mélangeant de temps en temps. On filtre à l’aide d’un bête filtre à café, on ajoute quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse comme conservateur, et voilà. On pschitte tous les jours sur le cuir chevelu en massant, et c’est tout !

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest