Je PRÉPARE NOËL MAINTENANT pour ne pas CREVER en DÉCEMBRE ! #LaLISTE

Ah, Noël, ses vitrines de magasin toutes joyeuses, ses décos enchantées qui fleurent bon le sapin, ses… oui, ses foules compactes dans les magasins, ses énervements de dernière minute « je-rame-pour-trouver-le-bon-cadeau », ses orgies de bouffe qui vous font faire des cauchemars à l’avance, et ses réunions de famille qui virent au cauchemar.

Mais cette année, on ne se laissera pas avoir, et on vous dit COMMENT !

1. On a déjà shoppé tous nos cadeaux

Parce qu’on sait qu’on n’aura pas l’inspiration foudroyante de dernière minute, cette fois, on s’y prend très très en avance histoire de trouver LA bonne idée pour tout le monde.

Du coup, on se fait son petit shopping tranquillou dans des boutiques encore pas trop fréquentées à cette période de l’année, et dès qu’on croise un truc sympa, hop, on le met dans son panier.

Oui, ça exige d’avoir un « placard à cadeaux » chez soi, mais au moins le moment venu vous n’aurez plus qu’à dégainer vos trouvailles et les emballer joliment !

2. On prépare son manteau et son écharpe

Sur le porte-manteau de l’entrée, on accroche son manteau bien chaud et son écharpe-plaid, histoire de les croiser tous les jours et de s’habituer à l’idée que, bientôt (bon, dans 2 mois), vous allez vous les cailler… Une préparation mentale de survie indispensable !

3. On fait le plein de bouffe

C’est le bon moment de se constituer un petit stock de bouffe en mode « je me prépare à une guerre sans merci ». C’est vrai qu’objectivement parlant, Noël s’apparente un peu à un mini conflit familial, non ?

Bref, l’idée ici c’est d’éviter au maximum les supermarchés à l’approche fatidique des fêtes de fin d’année, et leurs relents de plastoque qui proviennent des rayons surchargés de jouets.

Oui, ça implique de manger pas mal de conserves, mais ça en vaut la peine !

4. On règle ses comptes avec la famille

Cette année, vous voulez un réveillon paisible et joyeux, autrement dit l’exact opposé de vos réveillons des 15 dernières années, avec toute la famille à couteaux tirés et la soirée qui se termine en règlement de comptes organisé.

Du coup, cette fois, vous pouvez prendre les devants en prenant les membres « hostiles » entre 4 z’yeux, et en effectuant un briefing en amont. L’ambiance sera certes un peu artificielle au moment du grand rassemblement familial, mais au moins vous pourrez savourer votre champ’ en paix, et ça, c’est sacré !

5. On se met en mode détox

Petits fours, champagne, chocolat, dinde farcie, bûche pâtissière… Pour bien absorber le menu de Noël, il faut au moins préparer son estomac 2 mois à l’avance, pour qu’il supporte le choc.

Alors on se met en mode détox sans tarder, avec eau citronnée au réveil, thé vert et légumes vapeur à volonté.

Au moins, le jour J, vous pourrez vous empiffrer sans une once de culpabilité !

6. On adapte sa déco en douceur

Pour ne pas sortir en catastrophe le sapin artificiel tout moche à la dernière minute, avec ses guirlandes dépareillées trop clinquantes, on y pense dès maintenant. Et si, cette année, on tentait une déco ultra chic en noir et blanc ?

En tout cas, aucun môme ne touchera VOTRE sapin de ses pattes maladroites et collantes...

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest