J'AVOUE : j'ai DÉTESTÉ être ENCEINTE, et alors ?

On s’imagine très bien le ventre rond, les jambes sveltes et le teint radieux, une main amoureusement posée sur son joli bidon dans lequel un bébé parfait est en train de se préparer à sa venue au monde.

Et puis, on tombe enceinte.

1. On vous a déjà parlé des nausées ?

« Tu verras, tu en as pour 3 mois, mais après c’est que du bonheur ! » « Allons, ce n’est pas une petite nausée qui va t’empêcher de te nourrir correctement, pense à ton bébé et reprends un peu de quiche. »

Mettons les choses au clair : passer 8 mois à gerber en voyant le moindre plat de purée n’est pas particulièrement épanouissant, sans parler des Tic Tac goût citron devenus notre obsession anti-vomi.

2. Et quand bébé bouge…

Ce moment merveilleux dont vous ont parlé toutes vos amies extasiées : « tu vas voir, quand il commence à bouger, c’est incroyable comme sensation ! »

Incroyable, oui, c’est le mot. Incroyablement flippant surtout. Pensez donc : un petit être vivant à l’intérieur de vous qui se met à faire des mouvements juste quand vous ne vous y attendiez pas, vous faisant sursauter à tous les coups. Et ne parlons même pas de ce moment où bébé se met à avoir le hoquet en pleine nuit…

3. Même votre mec s’y est mis

Votre sex appeal a dégringolé d’un coup quand il a posé sa bière sur votre ventre pour montrer aux potes comment c’était « marrant »… Ah, ce coup-là, il ne vous l’a pas refait deux fois…

4. Votre démarche oscillait entre « canard handicapé » et « poids-lourd incontrôlable »

Tel un dirigeable soudain devenu fou, surtout au dernier trimestre de grossesse, vous marchiez un peu comme vous pouviez, c’est-à-dire au petit bonheur la chance. Et gare à qui se trouvait en travers de votre chemin…

5. Vous avez même eu l’impression d’être devenue le bonhomme Michelin

Tellement vous étiez enflée de partout… C’est bien simple, on aurait pu croire que vous attendiez un bébé dans chacune de vos jambes grâce à la rétention d’eau, et vos chevilles refusaient obstinément de se soumettre à la mode des bottines.

6. Vous avez fini par rêver de sushi la nuit

Plus d’apéro, plus de sushi, plus de fromage au lait cru, pour certaines plus de steak saignant et plus de salade au resto de peur qu’elle ait été mal lavée… Bref, 9 mois de galère culinaire (bon, 8 mois, le temps que vous appreniez votre grossesse), à regarder avec envie votre mec se gaver de makis au saumon-avocat et de camembert bien fait pendant que vous vos contentiez d’une nourriture aseptisée pour le bien de bébé… 

7. Vous en avez vite eu marre des vêtements de "maternité"

Non seulement vous avez dû refaire votre garde-robe au complet (oui, même les chaussures), mais en plus vous vous êtes retrouvée devant un pauvre rayon de tops couleur pastel bien moulants sur le ventre, et de pantalons soit trop courts au niveau des pieds, soit ultra serrés et impossibles à enfiler. Tout en regardant avec envie les vitrines de vos boutiques préférées.

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest