AFTER WORK : les trucs à ÉVITER pour ne pas devenir le OUIN-OUIN du bureau

L'after work entre collègues peut être un véritable moment de bonheur où on descend des pintes en disant (un peu) du mal du big boss.

Mais il y a quelques règles à respecter pour ne pas devenir officiellement le boulet de service dont tout le monde va se moquer le lendemain… Vidéos et photos à l'appui !

1. Être toujours disponible

Bon, ça c'est valable pour les after works du bureau mais aussi pour ceux avec les copains. Il n'y a pas grand-chose de plus triste que quelqu'un qui est toujours disponible pour aller boire des coups…

Et puis si vous commencez à ramener votre fraise à chaque fois que quelqu'un propose de faire un truc, vous allez finir par gaspiller tout votre salaire en en moins de 15 jours.

2. Trop en dire

Aaaah, comme c'est tentant de se confier à tous les gentils collègues qui sont là, autour de la table, à partager votre planche de saucisson et de fromage.

Mais comme ce sera beaucoup moins marrant demain, quand Martine de la compta vous rappellera que non, votre augmentation n'a toujours pas été acceptée, et que si vous étiez moins accro aux chaussures et que vous revendiez une de vos 58 paires, vous pourriez payer votre mutuelle…

3. Vouloir fraterniser avec le boss

Vous avez une relation formelle, voire même un peu froide avec votre chef de service. Pourtant, il a l'air sympa, il s'appelle Sylvain, c'est un prénom sympa, ça, Sylvain.

Après, si vous avez envie de vous rapprocher de lui (en tout bien tout honneur), il serait peut-être bon de commencer par lui proposer un café, au lieu de l'inviter à chanter « Les lacs du Connemara » avec vous sur le bar.

4. S'épancher sur son ex

Non, non, non, non, parler de sa vie amoureuse pendant un apéro avec des collègues ce n'est jamais une bonne idée. Mais alors en discuter avec Sophie, la plus grande commère du service, celle qui est au courant de tout et répète les secrets plus vite que son ombre, ça n'a rien d'une idée brillante non plus.

Surtout quand elle va remettre le sujet sur le tapis alors que vous serez tranquillement en train de faire connaissance avec le nouveau barbu du 4e…

5. Arriver trèèèès à la bourre le lendemain

Bah oui, vous avez traîné de longues heures avec les collègues parce que le bar était particulièrement cool et les mojitos particulièrement peu chers… Vous avez traîné tellement tard que le boulanger du coin avait déjà commencé à faire ses croissants quand votre tête a touché l'oreiller.

Mais ce n'est pas une raison pour vous pointer au bureau à 11h30 le lendemain, la tête complètement azimutée et la couette encore sur le dos. Sinon, bonjour la réputation de grosse flemmarde !

6. Enfiler un vieux survêt'

On a toutes déjà vécu ce moment extrêmement difficile de lendemain de soirée où tout nous paraît insurmontable… Surtout trouver une tenue correcte pour ne pas filer au bureau en chaussons.

Et NON, non, non, le survêt' hyper confortable gris souris qui traîne à côté du lit n'est PAS une option. Surtout qu'il a une tache de peinture sur la cuisse droite, vestige du jour où vous avez voulu repeindre la baignoire en doré pour faire une salle de bains disco !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest