J'ai des PROBLÈMES avec le shopping en LIGNE

J'ai appris le numéro de ma carte bancaire par cœur deux jours après l'avoir reçue, je tape les codes promo plus vite que mon ombre et je ris au nez de mes copines qui vont encore faire les boutiques le samedi après-midi pendant que je m'achète de nouvelles chaussures le dimanche en direct de mon canapé…

Le shopping en ligne et moi, c'est une intense histoire d'amour, régie par ses codes et ses – quelques – interdits, aussi, parfois !

1. Le panier imaginaire

Quand mes finances sont au plus bas, j'ai un mal fou à résister à la tentation de tous les mails que m'envoient mes sites de prédilection pour m'annoncer des promos complètement dingues (50€ de réduction !) qui ne sont en fait que des leurres (…à partir de 500€ d'achat)…

Alors pour ne pas dépérir totalement, je me compose des paniers imaginaires. Ce petit chemisier tout à fait charmant, cette jupe bleu électrique, ces bottes à talons canonissimes… Puis je file sur un site de déco shopper la table basse de mes rêves et des rideaux assortis au tapis de mon salon. Ensuite, je regarde tous les onglets que j'ai ouverts, les 9534€ que j'aurais pu dépenser si j'avais gagné au Loto la semaine dernière, et je ferme tout. Hop, ça va déjà mieux !

2. La jungle des comparaisons

Être une accro du shopping en ligne demande un certain talent pour le dénichage de bons plans. Je suis capable de passer un temps infini à comparer le même produit sur tout un tas de sites pour être sûre de l'avoir le moins cher possible.

Donc quand on me parle d'une bague en or suuuuublime mais totalement hors de mon budget, je suis capable de chercher PARTOUT le plus beau bijou qui s'en approche et faire des tonnes et des tonnes de sites jusqu'à avoir le coup de cœur absolu. Personne n'a besoin de savoir que ce n'est pas EXACTEMENT la même ensuite.

3. Le grand jeu des codes promo

Je crée un compte sur tous les sites de shopping en ligne que je visite, comme ça, je sais que je vais recevoir tout un tas de mails qui m'informeront des meilleures promos du moment !

Certes, c'est un peu énervant de voir que j'ai 25 mails par jour (donc AUCUN de quelqu'un qui a vraiment envie de me parler, mais bon) et qu'il faut faire un intense tri là-dedans. Mais d'un autre côté, quel bonheur de pouvoir shopper un superbe combi-pantalon pour une bouchée de pain au lieu de vendre un rein pour la payer en trois fois… Et depuis que j'ai appris qu'il existe des applications qui recherchent elles-mêmes le code promo, je suis la plus heureuse du monde !

4. La petite pause ennui

Le vrai problème, quand on aime le shopping en ligne, c'est d'avoir un ordinateur sous le nez pendant trop longtemps. Laissez-moi dans une pièce avec un accès Internet et revenez me chercher à la fin de la journée : j'aurais réussi à me composer une touuuute nouvelle garde-robe en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Un petit coup de mou dans ma journée de boulot ? Hop, je file shopper un nouveau pyjama. Une remarque sur le nouveau pull d'une de mes collègues ? Zou, je m'achète le même sans rien dire à personne. Le tout, c'est de rester discrète.

5. Les règles strictes

Mais attention, pour ne pas finir à découvert avec le 25 du mois (oui, il faut se fixer des objectifs dans la vie), j'ai mis au point tout un tas de règles à suivre absolument. Une vraie accro sait toujours comment s'organiser.

Parfois, quand je craque pour un produit vraaaaiment très cher, je m'oblige à attendre au moins trois jours avant de le shopper, histoire de voir si j'en rêve la nuit ou si, finalement, ce n'était qu'une lubie passagère. J'essaye toujours ce que j'ai acheté en laissant l'étiquette, comme ça, en cas de grosse déception, hop, je renvoie tout ! Et si je m'achète une énième paire de sneakers (mon placard n'en peut plus de les voir déborder de partout), je m'oblige à faire un peu de tri dans mon dressing… On ne sait jamais, si je revends cet immonde pyjama licorne (cadeau de ma cousine qui manque CLAIREMENT de discernement), je pourrai peut-être me payer enfin le jean dont je rêve depuis au moins… trois jours !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest