10 CHOSES qu'on a CRU a cause de CHARMED

Ah, qu’est-ce qu’elles nous en ont fait croire, les sœurs Halliwell… Dans leur baraque énorme de San Francisco, il leur arrivait des tas de choses et nous, on a marché à fond !

Eh oui, la série de notre adolescence, elle nous en a raconté de belles…

Vous vous souvenez ?

1. Que la magie existait

Avec des « êtres de lumière » qui disparaissaient dans un halo bleu mystérieux, des super pouvoirs trop cool (tu me soûles, toi, hop ! Je te fige et je me casse), des petits lutins, mais aussi des choses pas jolies-jolies et un peu dégueu… Bref, quand Harry Potter a débarqué, vous étiez déjà au point.

2. Que les démons étaient en fait des gars hyper sexy et craquants

Enfin, pas tous, mais en tout cas quelques-uns. Parce que bon, certains avaient quand même des cous de taureaux et la tête toute rouge (berk), mais d’autres étaient carrément affolants de sex-appeal… Ah merde, en fait c’est encore vrai ! #badboys

3. Qu’on pouvait exploser des gens sans que personne ne se doute de quelque chose

Parce que bon, dans leur manoir, il s’en passait de drôles de choses, et du genre explosives, avec dégagement de fumée et bruits pétaradants ! Mais alors, pas de voisine trop curieuse qui se pose des questions, bien entendu. Vous, quand vous avez le malheur de marcher sur la pointe des pieds dans votre appart, la voisine du dessous sort son balai.

4. Qu’on avait peut-être, nous aussi, un pouvoir magique secret !

Bah oui, après tout, les nanas, elles avaient bien vécu 20 ans sans savoir qu’elles étaient en réalité des sorcières ultra puissantes, alors pourquoi pas nous ? (oui oui, on vous a vue vous exercer en cachette devant votre miroir, à essayer de jeter des sorts...). Hélas, si vous en avez un, vous le cherchez encore...

5. Que des sœurs, ça reste les meilleures amies du monde

Bon, on avait quand même compris un peu plus tôt, vers 5 ans, quand notre grande sœur avait tenté de nous noyer dans la baignoire, qu’on ne serait pas forcément les meilleures amies du monde. Mais les trois (euh, quatre, pardon, on s’embrouille avec ces histoires se sœur cachée) sœurs Halliwell, même avec leurs « petits » problèmes contre « les Forces du Mal », elles restaient soudées à la vie à la mort. Oui, ça fait rêver. Surtout quand la grande soeur relou se faisait remplacer d'un coup, pouf ! par une autre version plus rigolote et sympa. Vous attendez toujours qu'on remplace la vôtre...

6. Que des vilaines créatures se planquaient juste sous nos pieds

Bon, on avait enfin réussi à surmonter ses terreurs de monstre planqué sous le lit, et vlan ! Voilà qu’on découvre avec effarement que le MAL se cache en fait dans les souterrains, juste SOUS NOS PIEDS ! Depuis, on contourne toujours avec précaution la moindre bouche d’égout qui croise notre chemin. On ne sait jamais...

7. Mais, heureusement, tous les démons du monde étaient en fait à San Francisco

Bah oui, puisque c’est là qu’elles habitaient, et qu’ils voulaient tous les dégommer, du coup on était (à peu près) en paix. OUF !

8. Que notre mec serait notre ange gardien

Et qu’il apparaîtrait au moindre problème, PAF !, dans un grand halo bleu pour nous sauver la mise d’un claquement de doigt. Bon, en réalité on a vite déchanté, quand notre premier crush nous a posé un lapin pour aller retrouver ses potes au bar.

9. Que votre grand-mère allait vous laisser un bouquin bizarroïde qui vous sauverait la vie

Après sa mort, c’est sûr, vous alliez découvrir en montant au grenier un vieux livre poussiéreux qui contiendrait des tas de sorts géniaux ! En fait, mamie Denise est seulement capable de vous refiler son dentier à sa mort, tellement elle est radine.

10. Que vous pourriez bosser dans tout et n’importe quoi sans qualifications et sans qu’on vous pose de questions sur vos horaires chelous

Parce que la petite Phoebe, elle pouvait être journaliste, tranquillou, se faire embaucher dans une grosse rédac, et disparaître à volonté pour aller flanquer une raclée à 2-3 démons qui passaient dans le coin, sans que personne ne s’en étonne. Vous, quand vous essayez seulement de partir 2 minutes en avance le vendredi soir, vous croisez systématiquement votre boss sur votre chemin...

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest