8 CHOSES que vous ne saviez pas sur vos NICHONS

Ils sont là, fidèles au poste, mais avouez, vous ne vous en occupez pas plus que ça… erreur !

Vous allez découvrir plein de choses que vos seins vous cachent…

Et ce sont des infos précieuses !

1. Non, ils ne sont pas forcément symétriques

Si vous avez toujours complexé parce que vous aviez un sein légèrement plus gros que l’autre (généralement le gauche, curieusement), sachez que c’est tout à fait NORMAL (et que ceux des top-modèles des magazines sont probablement ou refaits ou Photoshoppés…).

2. OUI, on peut avoir un orgasme « mammaire » !

Certaines l’ont peut-être déjà expérimenté : nos seins sont ultra sensibles et ont la capacité de pouvoir nous faire atteindre l’extase rien qu’en les touchant… Ne reste plus qu’à indiquer à Charmant les bons gestes…

3. Il existe 4 types de tétons !

Eh non, tous les tétons ne se ressemblent pas… et tout comme les seins, ils possèdent différentes formes : il y a les tétons « plats » (qui ne sont pas proéminents), les tétons « inversés » (rentrés vers l’intérieur), ceux qui sont « bouffis » (l’aréole est légèrement soulevée), et enfin les tétons « normaux » (qui n’ont rien de particulier, donc).

4. Quand on est enceinte, on a les mamelons plus foncés

C’est bien sûr totalement naturel et pas inquiétant du tout : il s’agirait d’un processus destiné à favoriser l’allaitement (bébé à la naissance pourrait ainsi mieux percevoir le sein pour se nourrir). Il faut savoir qu’une fois la grossesse terminée, la couleur reste !

5. Il y a une période idéale pour faire un dépistage mammaire

Environ 1 semaine après ses règles, c’est le bon moment pour prendre rendez-vous chez le gynéco : nos seins sont plus « lisses », et donc faciles à palper pour détecter une éventuelle anomalie.

6. Ils peuvent devenir plus gros naturellement

Oui oui, sans passer par la chirurgie esthétique et sans mettre de crème au contenu douteux, nos seins ont la capacité d’augmenter leur taille tout seuls comme des grands. Ça peut arriver notamment pendant les règles (où certaines doivent carrément changer de taille de bonnet), mais aussi pendant l’excitation : tenez-vous bien, ils peuvent gagner jusqu’à 25% de volume en plus !

7. Cigarette et sein ne font pas bon ménage

Le tabac favorise le relâchement des seins… Un argument pour se motiver à arrêter de fumer avant qu’il ne soit trop tard ?

8. On porte souvent une taille de soutif mal adaptée

Les seins varient régulièrement de taille au cours de notre vie, c’est pourquoi il est ultra important de la vérifier avant de craquer pour ce joli balconnet en dentelle… Surtout que porter une taille mal adaptée, c’est risquer les maux de dos et des épaules ! On demande conseil à la vendeuse, et on mesure s’il le faut avec un mètre de couturière (et pas le centimètre qui vous sert à bricoler, hein !).

Crédit photo / Pinterest