Ces CHOSES à ne PLUS JAMAIS faire sur Facebook

Oui, clairement, votre patron est déjà allé faire plus d'un tour sur votre profil Facebook.

Et il s'est certainement renseigné sur vous en un clin d’œil en voyant la photo où vous êtes déguisée en Casimir, les statuts pleins de rancœurs que vous avez posté après les résultats du bac et votre mariage virtuel avec votre meilleure copine de CP…

Il est grand temps de faire du tri et d'arrêter un peu tout ça !

1. Créer une ferme virtuelle

Ou un cheval virtuel. Ou un élevage de cochons d'Inde virtuel. Bref, tout ce qui va nous obliger à publier des statuts honteux et à demander de l'aide à nos contacts pour pouvoir faire pousser nos carottes correctement. On arrête de passer pour une imbécile heureuse qui est fière de faire partager à ses 250 amis les progrès de son poney virtuel.

2. Utiliser d'atroces photos

Oh comme c'était rigolo de mettre en photo de profil un immonde souvenir de la soirée déguisée « Jésus VS Jay-Z » qu'on avait faite en 2008… Mais quand on pense que les recruteurs se servent de Facebook pour se faire une idée de leurs futurs collègues, on en a des sueurs froides. Alors on va plutôt revenir à une sage photo de nous un peu floue, histoire d'être tranquille.

3. Se lâcher sur les statuts

Dire ce qu'on a mangé le midi, à quelle heure on s'est endormie la veille et poster une vieille chanson d'Evanescence avec un smiley triste pour que le monde entier comprenne qu'on ne va pas bien… Stop. C'est terminéééé les statuts qui disent tout à ceux qui n'en ont rien à faire.

4. Écrire son courrier

On ne laisse plus les gens nous demander des nouvelles sur notre mur, non, cette époque est révoluuuuue. Idem pour ceux qui veulent savoir si oui ou non on veut aller prendre un verre ce soir, on décroche le téléphone, c'est bien plus simple.

5. Friender mamie Paulette

On l'adore et personne ne réussit mieux le clafoutis aux cerises que mamie Paulette. Mais non, on ne l'accepte pas sur Facebook sinon c'est la porte ouverte aux statuts inintéressants et aux photos de nous, postérieur face à l'objectif, en train de prendre notre premier bain.

 

 

Et puis si on veut vraiment être tranquille, on se trouve un discret pseudonyme !

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest