Vous approchez des 30 ANS, la PREUVE !

La trentaine… Tout un monde ! Pas que ce soit mieux ou pire qu’avant, juste qu’on se met à faire quelques petits trucs qu’on aurait jamais envisagés faire avant…

Explication.

1. Le planning charrette

Vous êtes charrette tout le temps. Pas vraiment parce que vous manquez de temps mais parce qu’à 20h, c’est carapatage à la maison.

Si vous n’êtes pas dehors à cette heure-là, vous ne ressortirez pas. Sorte d’horloge de la sagesse qui se met en nous sans doute…

2. Les premiers coups de bambou

Vous pouvez commencer à dire : « Il y a 10 ans » et ça vous fiche un sacré coup (et en même temps une certaine fierté de la maturité).

« Quand j’ai eu mon Master, il y a 10 ans… », « Ce film ? Il est sorti il y a une dizaine d’année il me semble ? »

3. Vos idoles ont vieilli

Lorsque vous voyez passer une photo de people que vous aimiez ado, vous vous rendez comptes qu’ils ont tous des enfants… Voire même des ados.

4. La récupération de soirée

Avant vous passiez une soirée à boire de la bière, de la vodka puis du rhum et mettiez une demi-journée à vous en remettre.

A la trentaine, vous buvez un peu trop de vin et vous avez une gueule de bois qui dure plus d’une journée et qui empire au fil des heures !

5. Les fêtes en général

D’ailleurs, vous aimez de moins en moins sortir et à chaque soirée prévue, une grande appréhension monte en vous : « Roh non je suis claquée je n’ai pas envie de ressortir », « Je suis sûre qu’il n’y aura que des cons en plus… », « Demain je vais être trop mal et ne pas pouvoir bouger de mon lit. »

6. Les maux d’estomac

Avant, vous pouviez enchainer un Mc Do toxique après un apéro dinatoire au saucisson bas de gamme…

Maintenant quand vous mangez de la nourriture de mauvaise qualité, vous avez du mal à digérer, ne dormez pas de la nuit et mettez deux jours à retrouver un transit intestinal normal…

7. Vos souvenirs sont vintage

A présent, vos jeux d’enfant ne sont pas « ringards et dépassés » mais « hipster et vintage » !

Vous retrouvez également vos bijoux et autre ras de cou en plastique dans les listes des « Ce-qu’on-portait-dans-les-années-90s »…

8. Le confort

Avant vous vous baladiez à demi nue par  moins 2 degrés et étiez capable de passer 72h d’affilées perchées sur des talons de douze centimètres.

A présent, vous portez de plus en plus vos petites baskets (qui coûtent un bras) et optez toujours pour le vêtement plutôt confortable que sexy.

Ça donne des journées jean-stan-smith, jean-pull-en-laine et jean-boots-plates.

Au moins vous pouvez courir pour passer chercher votre manteau chaud au pressing qui ferme !

9. Votre santé

Vous pliez les genoux quand vous passez l’aspirateur et voyez votre kiné plus que votre esthéticienne…

Bah eh oh ! Ça crève la trentaine et ça fait mal au dos !

10. Bonne soirée rime avec tranquillité

Vous préférez boire un verre plus tôt et ne pas profiter de l’happy hour mais être ainsi rentrée chez vous tôt.

D’ailleurs vous êtes hyper contente quand le samedi soir vous n’avez rien de prévu et voyez déjà votre dimanche « rangement et jardinage » avec joie.

 

Bref, votre folie s’est calmée, vos amis ont des enfants et vous aimez votre appartement : ‘y pas de mal à ça (et ça fait moins mal au foie !)

 

 

 

Crédit Photo / Pinterest