J'ADORE MANGER mais je ne veux PAS GROSSIR : nos ASTUCES futées !

Il faut bien l’avouer : vous lorgnez plus du côté des burgers et des pizzas que des régimes feuilles de salade et graines de chia.

Mais en même temps, vous n’avez pas non plus très envie de voir les kilos défiler sur la balance…

Comment concilier votre amour de la bouffe et alimentation équilibrée ?

1. Au petit déjeuner : on évite les pièges

Au petit dej’, vous vous verriez bien boulotter une pleine assiette d’œufs brouillés avec de bonnes tranches de bacon bien croustillants… Mais à ce régime-là, votre taux de cholestérol risque de grimper à un niveau non avouable. Pour satisfaire votre appétit, misez plutôt sur les bonnes protéines : oui aux œufs, mais avec du pain complet et du beurre de cacahouètes (oui oui, c’est permis !). Non seulement vous serez bien calée, mais vous ne risquez pas de craquer pour le coup de barre fatidique de 11h.

2. En cas de creux : les bonnes matières grasses

Quand notre estomac se réveille d’un coup, grondant pour réclamer un Snickers (voire deux), vous savez pertinemment que ce n’est pas avec une pomme que vous arriverez à le faire taire (en tout cas, pas longtemps). Pour apaiser ce petit glouton, filez-lui donc quelques bonnes matières grasses : une bonne poignée de noix devrait le faire tenir tranquillement jusqu’au repas suivant. Un carré de bon chocolat aussi en cas d’envie de sucré !

3. Le bon timing

Plus on attend quand on a faim, plus on est enclin à se jeter sur le moindre brownie qui passe (oui, enfin, il n’est pas non plus passé du distributeur à votre main par erreur). Le bon truc : on mange à heures fixes, tout simplement. On comble son estomac avec sa portion de frites, mais on n’empiffre pas à l’excès et sa faim est plus vite calmée (du coup, vous n’aurez même pas envie de ce dessert méga riche qui vous fait de l’œil).

4. A l’heure du déjeuner : le craquage au fast food

Une petite envie d’un bon burger dégoulinant ce midi ? Vous pouvez aussi opter pour un bon bagel saumon-avocat, pour faire le plein de bons gras. Vous louchez sur les frites ? Craquez sans complexes pour les frittes de papate douce ou de polenta, un délice…

5. Le fameux creux de 16h

C’est l’après-midi, vous commencez à voir le bout de la journée se profiler, mais vous avez encore quelques efforts à faire avec vos méninges qui ont besoin de carburant pour continuer. Le Kinder Bueno vous appelle ? Optez plutôt pour une bonne pâtisserie faite maison : au moins vous pourrez contrôler la dose de gras et de sucre que vous ingurgitez ! Muffins aux fruits ou cake au citron léger et moelleux, profitez du week-end pour vous préparer à l’avance ces en-cas savoureux.

6. Le gros piège : l’apéro

Attention, c’est là que vous risquez d’exploser votre nombre de calories en une une seule fois ! Pas question pour autant de se priver du plaisir d’un bon apéro entre potes… Les bonnes stratégies : on mise sur les bonnes boissons (le vin rouge est bien moins chargé en calories que le mojito… avec modération !), et on ne se prive pas de houmous (à condition d’opter plutôt pour des bâtonnets de légumes crus plutôt que des tranches de pain blanc).

7. Au dîner : on fait le plein de légumes sans se priver

Vous n’êtes pas très portée sur les légumes vapeur sans sauce ? Vous pouvez très bien composer un dîner bon et équilibré avec une astuce toute simple : ajouter des légumes à toutes vos préparations ! Si si, même dans votre plat de spaghettis carbo (quelques dés de courgettes revenus rapidement à la poêle, et hop !). Faites-vous des muffins aux légumes, et déclinez-les sous toutes leurs formes : en purée, en frites, en chips (au four)… 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest