Les POSITIONS qui vous font atteindre un ORGASME super-ultra-mégavite

On sait, on sait, tout n'est pas qu'une question de rapidité et il ne faut suuurtout pas confondre vitesse et précipitation !

Mais parfois, on a envie d'un petit coup vite fait, comme ça, bien fait, limite debout contre la porte de la salle de bains parce que c'est maintenant ou jamais !

Dans ces cas-là, il vaut mieux connaître les petites position de tata Josette, celles qu'on se refile de génération en génération et qui marchent à tous les coups...

1. Le missionnaire, sans mystère

On le maîtrise bien, il suffit au bel étalon de grimper sur notre corps de déesse, de lancer la cadence et hoooop, en avaaaaant ! Foufounette et pénisio s'en donnent à cœur joie et ça fait mouche à tous les coups. Pas besoin de se torturer l'esprit, on se pose traaanquillement sur le lit, un petit coussin sous les fesses et c'eeeest partiiiii !

2. Le saucisson, tellement bon

Le soir, après une looooongue journée de boulot et de réunions, on a trouvé l'astuce qui nous fait atteindre l'orgasme sans que Zozo nous touche… Eh non, ce n'est pas le sexe tantrique… C'est ce petit morceau de chair rose, posé amoureusement sur la table basse et accompagné de ses deux compagnes rondelettes. Le saucisson et les deux pintes de bière qui feront de notre soirée le Niiiirvana !

[SAUT_PAGE] 

3. La levrette, super chouette

On a envie de faire des abdos fessiers. Ou l'amour. On ne sait pas bien. On a trouvé une manière de concilier tout ça avec une petite séance de levrette exécutée avec autant de grâce et de dextérité qu'une danseuse étoile le soir de son gala. En moins de deux, on en connaît un qui nous fait grimper aux rideaux.

4. L'huile de massage, pas très sage

A force de lui faire les yeux doux : il a fini par céder. Oui, il veut bien nous faire un massage, mais « pas très longtemps, ça fait mal aux mains. » Pas de souci, Charmant, enfourche ton fier destrier et viens nous libérer des tensions qui menacent de nous terrasser. La première goutte d'huile qui va couler sur notre nuque sera pa-ra-di-siaque. Autant qu'un cunnigugus.

[SAUT_PAGE] 

5. L'andromaque, à l'attaque

On a toujours regretté de ne pas avoir entamé une carrière de jockey quand on en avait l'occasion… Alors avec l'andromaque, on sent le vent qui passe dans notre chevelure, on ressent la vitesse sur notre monture et on ferme les yeux pour en profiter encore pluuuuuus. Pouf, on n'a même pas eu le temps de dire ouf que l'orgasme était déjà là !

6. La baignoire, un grand soir

Des bougies, un magazine, un peu de musique, un peignoir moelleux… Tout est fin prêt pour un petit tête à tête avec nous-même… Dans la baignoire. Et la sensation qu'on a quand notre pied trempe pour la première fois dans l'eau tiède… Mmmmmh, on foooond comme un petit caramel sur le tableau de bord au mois d'août !

 

 

MDS

Crédit Photo / Instagram