POURQUOI DORMIR à DEUX est DANGEREUX

Vous pensez que dormir à deux est vachement chouette ? Que c’est câlin, réconfortant, confortable et tout le tralala ? ERREUR ! C’est tout à fait apocalyptique oui ! Non mais franchement, il faut savoir se battre pour son moelleux bout d’oreiller…

Pas de pitié, le premier qui touche à ce morceau de couette sera zigouillé…

1. L’étoile de mer

Le plus grand bonheur de la fin de journée est le moment où l’on se glisse dans son lit bras et jambes dépliés afin de se positionner en étoile. Si vous osez cela avec un partenaire, vous vous faites royalement sortir du lit . Non vraiment, pas besoin d’un compagnon, c’est trop bon l’étoile de mer.

2. L’enroulé façon maki

Ce qui est merveilleux quand on dort, c’est de s’enrouler dans la couette pour se transformer en petit maki. On a l’impression de dormir dans un monde moelleux, le haut et le bas n’ont plus de sens – on s’est d’ailleurs de nombreuses fois posé la question pour savoir si l’on pouvait importer cette technique au bureau. Mais quand un zozo est dans vos draps, il faut partager… Que c’est ennuyeux quand la couette est à plat…

3. Danger coup de pied

Dormir à deux est très dangereux. Avez-vous déjà pris un coup de pied en pleine nuit par M. Charmant qui devait rêver de kickboxing ? Nous oui. Et on a eu envie de l’étriper. Mais il ne s’est même pas réveillé.

4. Le lit-four

Quand on a un charmant compagnon dans le lit, il fait trop chaud ! Vous allez littéralement subir la canicule de couette. Il va se coller à vous, vous n’oserez pas vous détacher de lui de peur qu’il le prenne mal et c’est  nuit blanche assurée parce que, là-dessous, c’est ambiance four à chaleur tournante !

5. La chute fatale

Il y a de fortes chances que lui, le gentil Monsieur qui partage votre couche glisse nonchalamment de votre côté… Résultat ? Vous chutez ! Et quand, humiliée, vous vous relevez pour râler, il est paisiblement endormi sur votre oreiller. Gros bougre.

Crédit Photo : Pinterest