8 ASTUCES pour un BRONZAGE bombesque sans voir le SOLEIL

Une peau dorée comme la plus naturelle des vahinés, qui clame « monoï » alors qu’on n’est même pas encore en été ?

Oui oui OUI, et tout ça sans même avoir besoin de suer sous le soleil à la pause dej’ !

1. Parce que ça fait 3 mois qu’on s’enfile des carottes râpées tous les midis, fidèlement. Oui, ça fait causer Josy, qui se fout de notre tronche régulièrement en nous comparant à un lapin. N’empêche, la Josy, elle commence à bien voir les résultats de notre cure intensive, et elle fait moins la maligne, maintenant. (bon, inutile de lui dire qu’on a légèrement triché en doublant la dose avec des capsules, histoire de…).

2. Et puis, comme on est une petite futée, on glisse juste une pointe de terracotta dans notre poudre libre, avec un pinceau large qu’on balaye vite fait sur le front, le nez, les joues. Baba, la Josy ! On lui a dit qu’on était partie en week-end à Ibiza… Par contre, on ne lui a pas dit qu’on avait tenté de mettre la tête dans le bol de carottes râpées, juste pour voir…

3. On s’est aussi mise au jaune. Non, pas le vin. Juste une veste bien pepsy, qui chaque fois qu’on l’enfile éblouit tellement la vue de ceux qui nous approchent, qu’ils n’arrivent même plus à voir qu’on a le teint pâlot ! Faut ce qu’il faut…

4. On investit dans des gants protecteurs. Parce que pour appliquer notre lait soyeux autobronzant sur les gambettes, c’est quand même plus pratique, et comme ça on ne s’est pas retrouvées avec des mains orangées et des bras blancs, comme la dernière fois.

5. On se fait un petit thé léger, le soir. Parce qu’une fois notre sachet de thé bien infusé, on le récupère, et pendant qu’on le sirote, hop, on le passe sur nos pieds et nos chevilles en remontant légèrement. Juste parfait pour le jean 7/8 qu’on a prévu de porter demain !

6. On mise sur un soin « hâle progressif » pour ne pas choquer Josy avec notre peau couleur pain d’épice en une soirée. Et elle n’y a vu que du feu…

7. On s’« enlumine » comme si on était Blake Lively avant de monter sur le tapis rouge. Bon, en vrai, on applique juste quelques touches d’enlumineur sur le haut des pommettes, l’arête du nez, le dessus des lèvres, et l’arcade sourcilière. Et on profite de son glow pour éblouir tout le bureau !

8. On découvre un format ultra pratique qui convient parfaitement à notre nature de flemmarde en chef : les lingettes ! On les passe partout, et hop on est hâlée pour la journée ! Ah non, Josy, cette fois on était aux Canaries… 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest