9 CHOSES que l'on a cru à cause de BARBIE

Vous vous souvenez de vos poupées Barbie ? Ah, les heures que vous avez passées à les coiffer, les habiller, et leur inventer une vie rêvée…

Minute : en fait, Barbie nous aurait mené en bateau tout ce temps ?

1. On a cru qu’on aurait des cheveux méga longs et toujours parfaits

Bah oui, Barbie avait toujours une crinière impeccable, des cheveux jusqu’à la taille qu’on pouvait passer des heures à coiffer… En pensant naïvement que quand on serait grande, notre tignasse aussi se plierait à nos 4 volontés. Aujourd’hui, on sait maintenant qu’on ne savait pas dans quelle galère capillaire on s’embarquait…

2. On a cru qu’on aurait des jambes d’1m80 une fois adulte

Une poupée Barbie, après tout, c’est quoi ? 15 mètres de jambes interminables, et un joli buste. Donc, en toute logique, on a pensé que nos gambettes seraient sveltes et élancées, avec des chevilles fines et délicates.

3. On a cru qu’on aurait une taille de guêpe et des gros lolos (mais pas trop)

Le point commun entre toutes nos poupées Barbie ? Une taille ultra fine et une poitrine très avantageuse. Alors quand l’adolescence s’est pointée et qu’on s’est retrouvée avec des nénés tout raplaplas en forme de poire, on s’est senti flouées…

4. On a cru qu’on s’habillerait toujours en rose

Des escarpins roses, une robe moulante rose, une jupe rose, un petit top rose, une culotte rose : la garde-robe de Barbie, c’était le total look rose avant même la tendance monochrome !

5. On a cru qu’on aurait tout plein de moyens de transport roses

Le van rose, la voiture décapotable rose, l’avion rose, le camion rose, le camping-car rose (oui, parce que Barbie avait à la fois un jet privé ET faisait du camping avec Franck Dubosc), le vélo rose… On a cru que comme Barbie, on se déplacerait uniquement dans des moyens de transports en plastique rose. Aujourd’hui, on prend le métro…

6. On a cru que notre Ken n’aurait pas de poils (sauf une barbe magique)

Quand on serait grande, on aurait nous aussi un joli Ken à trimballer comme un sac à main à notre bras, et il aurait un torse lisse et une barbe qui apparaîtrait et disparaîtrait à volonté (Ken barbe Magique !).

7. On a cru qu’on pourrait faire tous les jobs du monde en même temps

Vétérinaire, maîtresse d’école, pâtissière, skateuse, chanteuse, patineuse artistique, sirène, docteur, aventurière, danseuse étoile… On aurait donc fait 64 ans d’étude, pratiqué 12 heures de sport par jour sur des journées de 117 heures, tout ça avec le sourire et en ayant 4 gamins parfaits !

8. On a cru que le sourire adulte n’avait pas de dents

La bouche légèrement entrouverte, Barbie affichait un sourire parfait, et une dentition… curieuse ! Avec cette large bande blanche en guide de dents, on s’imaginait une fois adulte, exhibant notre « sourire parfait »

9. On a cru qu'on aurait un makeup toujours parfait

On a cru qu'on se lèverait chaque matin avec les lèvres roses, le mascara sur les cils et le fard à paupières bien en place, et qu'on n'aurait jamais à faire des retouches ou apprendre à camoufler un bouton.

 

Quelle salope, cette Barbie !

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest