COMMENT se faire un PARFAIT WAVY sans sèche-CHEVEUX ?

On aimerait bien se la péter avec une crinière de sirène, wavy à souhait !

Sauf qu'on n'a pas vraiment la patience de travailler des plombes avec notre sèche-cheveux…

Mais alors, on fait COMMENT ?

1. Le spray magique

Et comme c'est Blake Lively qui a vendu la mèche, on peut lui faire confiance ! Le secret, c'est un spray à l'eau salée. Et la bonne nouvelle, c'est qu'on peut le faire nous-mêmes ! On mélange de l'eau gazeuse avec une cuillère de gros sel de cuisine dans un vaporisateur et on se l'applique sur l'ensemble de la crinière : voilà de quoi se texturiser des mèches wavy à souhait ! On travaille les mèches de façon à les onduler à la main et on admire le résultaaaat ! Et pour les plus chanceuses, on se la joue naturel : on fait un saut dans la mer et on a des cheveux de STAR à la plage !

 

2. La torsade

Si on a un peu la flemme de faire de la tambouille culinaire, on peut aussi la jouer plus simple : sur cheveux légèrement humides (non pas trempés, en sortie de douche, cela les abîme trop!) on se fait une torsade qui part du dessus de la tête. Et par torsade, on entend une tresse à deux brins. Et au fur et à mesure que l'on fait la torsade, on vient ajouter des mèches une par une, jusqu'à arriver à bout de notre chevelure. En gros, ça donne une giga torsade du haut du crâne jusqu'aux pointes. On laisse la coiffure toute la nuit et au petit matin, quand on détache le tout, on se retrouve avec un wavy à en faire pâlir Gisele Bündchen !

 

3. La tresse

C'est sûrement la technique la plus connue pour un wavy sans (trop) d'effort ! Si on n'a pas vraiment la technique de la torsade améliorée – ou si on a juste la flemme – on se contente de se faire une jolie tresse un peu lâche sur cheveux légèrement humidifiés (non, toujours pas trempés) avant d'aller se coucher ! Même principe que la torsade de pro, au réveil, les cheveux sont légèrement ondulés ! On a plus qu'à fixer le tout avec une pointe de laque et c'est parti pour une crinière de rêve toute la journée.

 

4. Les macarons

On s'enroule des petites mèches un poil humides en macarons sur sa caboche. Alors évidemment, si on ne veut pas s'afficher avec une coiffure Disney Channel, on tente cette technique une fois que l'on est bien sûre de ne pas avoir à ressortir de chez soi ! Parce que les macarons, c'est mignon quand on a 5 ans ou quand on est la fille de Dark Vador, MAIS en dehors de ces deux cas, ce n'est pas possible. DONC on se fait ses petits macarons que l'on laisse poser toute une nuit et on n'oublie pas de les défaire le matin, en buvant son café !

 

5. Le froissage

Le wavy, on l'aime un peu bohème ! Le wavy flou, tout foufou bref on l'aime sauvaaaage ! Et pour avoir une crinière GRAAAOUUU, on se frotte les cheveux… Non, enfin pas n'importe comment non plus : on les texturise avec un spray qui booste le volume puis on les froisse doucement entre ses mains. Il suffit de les enrouler autour du doigt et de laisser retomber la mèche, avant de la casser en passant la main dedans. On fixe le tout et hop : un wavy comme si vous sortiez de l'eau sur la plage !

 

6. Le fer à lisser

Bon, on peut bien tricher un peu et appeler son fer à lisser en renfort ponctuel… Sur cheveux légèrement humidifiés (oui, on insiste sur le côté LÉGER!) on fait deux tresses, une de chaque côté ! On passe un fer à lisser quelques secondes sur chacune des tresses histoire d'imprimer le wavy, puis on détache et on floute le tout avec les mimines ! Voilà de quoi avoir un joli wavy tout naturel. Évidemment, on ne force pas sur le passage du fer à lisser ! On veut s'onduler les cheveux, pas se cramer la fibre capillaire !

Crédit Photo / Pinterest