BILAN SEXO : faites le POINT pour voir où vous en ÊTES ?

C’est comment côté couette ? Ça craint du boudin, c’est génial ou bien c’est un peu des deux ?

Pas question de nous faire une petite déprime du sexe… On fait le bilan, et on prend les devants !

1. Ratages perpétuels

Ce n’est pas le calme plat mais c’est la loose perpétuelle. Chaque fois que vous couchez avec un type, il ne vous rappelle pas, vous prend pour son bout de viande ou entretient plusieurs relations à la fois…

Mais pourquoi cette pêche aux connards ? Peut-être parce que vous fantasmez sur un type d’homme qui est un leurre… Non, ce côté bad boy hautain n’est pas si vibrant (cessez d’écouter l’adolescente qui refait surface), il atteste juste de la présence d’un gros con. 

Si vous creusez un peu plus derrière le bonhomme, vous pourrez savoir (allez, objectivité, réactive-toi !) de quel genre il s’agit et vous dire enfin « Non, ça ne sert à rien, ça va encore me faire souffrir. »

Mieux vaut être seule, c’est plus reposant, qu’accompagnée de gros boulets.

2. Un poil volage

Ah ça y va ! Vous ne chômez pas de ce côté-là, il faudrait presque vous embauchiez quelqu’un pour vous remplacer !

C’est sympa, pourquoi pas après tout. C’est bon pour le cœur, bon pour la peau… Mais est-ce bon pour le moral ? A vous de voir… Ne vous cachez pas derrière votre vie à cent à l’heure côté couette si vos vraies envies sont ailleurs…

Se poser ? Être plus à l’écoute de soi ? Cultiver ses passions ? Faites-vous du bien.

 [SAUT_PAGE]

3. Légèrement torturée

Bon, vous êtes assez compliquée, il faut l’avouer… Du coup, côté sexe, c’est un peu le bordel. Vous vous posez des questions : m’aime-t-il ? Est-ce qu’il va me prendre pour une folle ? Une coincée ? Est-ce que si je couche avec lui maintenant il va se barrer ?

Bon… Il est vrai que la gente masculine est parfois immonde et il faut fuir ces goujats-là. Mais il y a aussi plein de gentils petits mecs bien… Vous pouvez lâchez prise un peu... Ne pas attendre l’amour ni le drame à chaque fois. Osez vivre, essayez, ramassez-vous (parfois) et vous vous sentirez pleine de joie !

4. Mollusque agonisant

Pas un radeau en vue. Nada. Calme plat. Votre collection de DVD de Bridget Jones ne veut même plus se lancer et votre chat vous regarde avec un air malsain-coquin…

Bon, ce n’est pas grave d’avoir des périodes sans (ça repose après tout) mais ne sombrez pas dans la déprime ! Profitez de vos moments de solitude pour prendre soin de vous, pour faire du sport, aller au ciné, cultiver vos passions, vous inscrire à un cours de peinture ou de hockey sur glace !

Le tout est de ne pas être dépitée, ce n’est pas ainsi que vous rencontrerez du beau monde ! Les gens heureux appellent le bonheur…

 [SAUT_PAGE]

5. Plutôt stable

Eh bah c’est pas trop mal… Pas ultra fougueux mais pas non plus déprimant, vous vous sentez relativement épanouie sexuellement. Vous n’avez pas plus de complexes que ça parce que vous avez acquis de la maturité.

Le sexe, c’est sans prise de tête et c’est quand ça vient. Une bonne philosophie qui permet d’errer en paix dans le monde de la galipette.

Par contre, n’hésitez pas à pimenter le tout en écoutant vos envies un peu folles… Stable c’est bien, passionné c’est mieux !

 

Crédit Photo / Pinterest