Les PIRES EPREUVES SENTIMENTALES qu’on TRAVERSE TOUTES !

On parle souvent du célibat comme d’une période de drame, mais pas du tout ! Le célibat peut être un état de paix absolument, de repos de l’âme, de recentrage sur soi…

Non ce qui craint vraiment ce sont les tumultes sentimentaux qu’on traverse : ça donne plus la nausée qu’un radeau en pleine tempête.

1. Quand on veut coucher avec quelqu’un mais que ça ne marche jamais

Il y a des périodes comme ça… Vous avez beau sortir, vous rendre plus que dispo, et désirable : pas un rat ne pointe le bout de son nez. Et c’est quand vous commencez à avoir une relation un poil plus sérieuse que ça se bouscule au portillon... Frustration.

2. Quand un rencart devient un coup de massue

Vous vous êtes faite toute belle pour ce rencart, vous vous dites que ça y est, ce soir il est à vous et il vous annonce en touillant son Coca qu’il a une nana et qu’il va bientôt être papa. Du coup, il faudrait arrêter de lui envoyer des textos…

Il vous filerait un gros coup de pelle sur la tête que ce serait moins douloureux.

3. Quand on quitte un mec bien

Vous flirtouillez avec lui, il est de plus en plus présent dans votre vie, il vous appelle régulièrement et vous fait des petits cadeaux… Mais vous le trouvez bien trop collant pour votre indépendance de reine.

Vous le lourdez la tête haute et puis… Vous réfléchissez et vous dites que vous avez juste joué à la connasse, qu’en fait c’était un mec vraiment bien... Trop tard, il est avec une jolie petite nana toute gentille. On se déteste tant parfois.

4. Quand il ne vient pas

Il a dit qu’il passait chez vous. Vous devenez dingue, faites la douche la plus rapide du monde, retournez votre salle de bain pour trouver LE rouge à lèvres parfait, descendez en vitesse chercher une bouteille de vin et, fiou, vous posez sur le canapé pour l’attendre l’air détaché.

Une demi-heure… Une heure… SMS : « Ah désolé galère, je dois passer chez un pote ! »… Retenir ses larmes, retenir ses larmes…

5.  L’erreur de diagnostic

Cela fait quelques jours que vous vous voyez… Vous êtes « ensemble ». Tout du moins c’est ce que vous croyez lorsqu’il vous invite chez lui à une soirée avec ses amis.

Vous arrivez, toute belle, avec une bouteille de vin. Vous vous mettez à l’aise, sortez des verres… Et puis la soirée change de couleur… Une super copine à lui arrive, puis deux, puis elles mettent la musique, servent la bouffe… Et vous vous rendez compte qu’elles connaissent beaucoup plus son chez lui que vous.

Lui, est plus proche d’elles et se remémore de vieux souvenirs… Vous restez prostrée sur le canapé. Souffler, retenir ses coups de poings, souffler…

 

LP.

Crédit Photo / Pinterest