HELP ! Mon ENFANT est un MONSTRE !

Oui, votre mignon petit bout de chou est en train de se transformer en monstre qui fourre ses doigts dans ses cavités nasales, repousse vos bisous et refuse de manger autre chose que du « griyère ».

Comment gérer la bête pour la renvoyer dans sa tanière et retrouver votre bambin adoré ?

1. « Les crottes de nez, c’est fou ce que ça ressemble à des boulettes d’épinards, tu ne trouves pas ? »

Parce que le coup du « beeeerk, c’est dégueu de mettre ses doigts dans son nez », de toute façon, ça ne marche pas. En revanche, faire une association avec l’un de ses légumes détestés, miracle ! Et même pas besoin de crier…

2. « La nuit, Mickey dort aussi »

Ou Winnie, ou Flash MacQueen, ou la Reine des Neiges, bref l’essentiel est de faire passer le message en douceur : non, 2h du matin, ce n’est pas une heure acceptable pour aller manger du chocolat.

3. « A chaque fois que tu fais une bêtise, il y a un lutin du Père Noël qui meurt »

Meuhhhhh non, ce n’est pas méchant… C’est juste pour son bien, hein !

4. « Si tu regardes trop Peppa Pig, tu te transformeras en petit cochon »

Votre enfant est tout joyeux de cette nouvelle ? C’est le moment de lui sortir un saucisson pour lui montrer comment finissent les petits cochons… #Mouahahaha

5. « Bon bah, maman s’en va »

Oui, elle reviendra quand tu seras calmé ! Ou peut-être pas… Quoi ?! (que celle qui n’a jamais eu la tentation de s’enfuir en courant quand son marmot fait une crise dans un magasin nous jette la première pierre)

6. « Lalala, je ne t’entends paaaaas »

Tu vois, maman aussi elle peut jouer à ce petit jeu, hein ! Et elle y a joué bieeeen avant ta venue au monde, alors elle est super forte…

7. « Si tu continues à mordre ta petite sœur, je te mords »

Normalement, ça devrait être assez efficace pour qu’il arrête dans la minute. Sinon… bah, il ne vous reste plus qu’à montrer les crocs !

8. « Bien sûr, tu peux mettre tes mains sur le trottoir, fais juste attention d’éviter les crottes de chien ! »

Ou comment faire passer à son enfant l’envie de fourrer ses mains partout.

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest