8 CHOSES qui prouvent que vous êtes GRANDE SŒUR

Vous avez connu le graaand bonheur d'être la plus grande de la fratrie…

Bon, parfois à vos dépens, c’est sûr…

Mais voilà ce qui prouve que vous êtes une grande sœur !

1. La cuisine

Quand vos parents sortaient le samedi soir, c'était évidemment à bibi de s'y coller pour la garde des gnomes… Bah oui, pas cher et plutôt de confiance. Sauf que c'était aussi à nous de nous coltiner la préparation du repas, sous prétexte que nos frères et sœurs étaient plus petits… Et même quand ils avaient 15 ans ! Alors autant dire que l'assiette de pâtes ou la pizza quatre fromages, ils auraient pu se la faire eux-mêmes ! #PetitChouchou

 

2. L'école

Pendant plusieurs années, on a dû endurer de côtoyer le même collège ou lycée que nos mioches de petits frères et sœurs. Bon ok, pour certains moments ça avait du bon… comme quand on pouvait venir vous chercher dès que votre petit(e) protégé(e) se faisait embêter dans la cour ! Parce que OUI, on passait notre temps à pourrir la vie de notre petite sœur. Mais il n'y a QUE nous qui pouvions le faire !

 

3. Les fringues

Vous vous êtes toujours débarrassée de vos vieilleries avec la plus grande facilité ! Bah oui, votre petite sœur, elle n'attendait qu'une chose, c'était que vous vouliez changer de garde-robe pour récupérer la vôtre ! Forcément, comme vous étiez plus grande elle voulait tout comme vous, même si elle devait l'avoir trois ans après que la mode soit passée. C'est comme ça que vous avez pu vous débarrasser sans problème de cet ignoble pantalon rose en velours et de ces chaussures en fourrure léopard qui encombraient votre placard. Bah quoi ? Elle les voulait !

 

4. Le chantage

Vous maîtrisez le chantage à la perfection et ce depuis votre plus jeune âge ! Vous saviez comment avoir ce que vous vouliez et mettre ce petit gnome qui vous traînait dans les pattes à contribution. Bah quoi ? Quitte à se le coltiner, autant lui apprendre le respect des anciens et la politesse, non ?! C'était pour son bien ! Alors les « va me chercher des gâteaux dans le cuisine ou je dis à Maman que tu as piqué des bonbons dans le placard », ils ont fusé pendant quelques années…

 

5. L'exemple

Comme vous étiez la plus grande, vous étiez fatalement prise pour modèle à chaque instant. Bon, c'était évidemment à double tranchant : soit c'était pour la bonne cause et vous pouviez vous la péter fièrement devant votre petit frère (c'était évidemment votre partie préférée). Soit vous deviez vous tenir plus qu'à carreaux pour donner le ton à votre petite sœur et qu'elle n'aille pas répéter que c'est vous qui lui avez appris à piquer dans le porte-monnaie de Papa ou à se maquiller en douce en arrivant à l'école…

 

6. L'entraînement

En étant la plus grande, c'est vous qui avez en quelque sorte ouvert le chemin de la cool-attitude à vos petites frères et sœurs ! Quoi qu'on en dise, c'est vous qui avez essuyé le comportement hystérique de vos parents avec le premier enfant : pas de bonbon avant 8 ans, pas d'argent de poche avant 21 ans et pas de sortie avant 27 ans. Bon oui, on exagère… n'empêche que ce n'est qu'une fois que vos parents ont découvert que ce n'est pas un Carambar® de temps en temps qui allait vous faire tomber les dents ni vous faire couper les orteils qu'ils en ont offert à votre petite sœur le jour de ses 6 ans ! Oui, elle pourrait d'ailleurs vous remercier d'avoir ouvert la marche !

 

7. La créativité

Vous êtes une boule de créativité débordante. Parce que votre âge plus avancé que celui de votre petite sœur ou petit frère vous accordait une crédibilité plutôt gratuite. Et vous pouviez glisser que les vaches dans les collines avaient deux pattes plus courtes que les deux autres pour ne pas dégringoler en roulés-boulés ou qu'il y avait une vraie personne dans les distributeurs de boissons qui récupéraient les pièces et rendaient la monnaie, qu'il n'y voyait que du feu ! Et dans les moments où il ou elle vous tapait sur le système, hors de question de céder à la facilité de l'adoption… « Non, bien sûr que tu n'as pas été adoptée… On t'a trouvé dans une poubelle derrière un restaurant pendant nos vacances dans la Creuse, un été »…

 

8. Le tampon

Vous avez passé votre enfance à faire le tampon entre vos parents et vos petits frères et sœurs. Parce que, mine de rien, vous étiez quand même partagée entre faire votre grande et snober les petits morveux et protéger aussi ces petits nains qui vous étaient quand même sympathiques… Alors vous étiez la première à couvrir votre petite sœur et à lui servir d'alibi quand elle voulait aller en soirée mais vous étiez aussi la première à lui tomber dessus quand elle dépassait les bornes et qu'elle faisait n'importe quoi. Bref, un sorte de petite maman-cool qui veillait au grain mais qui lâchait aussi plus facilement du lest !

Crédit Photo / Pinterest