6 TECHNIQUES pour RÉPARER ses CHEVEUX tous pourris

Transformer sa tignasse-filasse en crinière-lumière ?

Allez hop, voici nos 6 astuces imparables à tester de toute urgence !

1. Le coup du masque

Bah oui, vous le connaissez, le coup du masque : vous laissez poser un baume bien nourrissant sur vos petites longueurs abîmées par vos 153 brushings d’affilée, et vous faites votre shampoing le lendemain matin. Oui mais NON en fait, vous n’avez pas LE petit truc qui va tout changer : au matin, au lieu de laver votre chevelure avec votre shampoing, vous les rincez simplement à l’eau ! Et le résultat va vous scotcher…

2. La multiplication des couches

Vous voyez la technique du layering qui consiste à s’appliquer des couches successives de produits sur la figure pour devenir aussi jolie qu’une Kim Kardashian bien contourée ? Eh bien, il faut faire tout pareil, mais avec les cheveux : on n’hésite pas à combiner sérum + masque + crème de soin, histoire que notre faible fibre reprenne du poil de la bête (huhuhu).

3. Le traitement aux petits poivrons

Pour faire pousser ses cheveux comme du bon pain, il faut aussi les nourrir de l’intérieur, les petiots ! On mise sur le fer (capital pour stopper la chute) associé à des aliments riches en vitamine C (poivrons...), les bonnes protéines (thon, lentilles, quinoa…), et les vitamines du groupe B : fruits de mer, légumes secs, œufs, ail…

4. La serviette en béton (euh, en coton)

Le temps que vos cheveux fragiles reprennent vie, évitez le séchage avec une serviette de toilette, mais optez plutôt pour… un t-shirt en coton ! Oui, vous pouvez en prélever un dans la petite centaine de basiques que vous avez dans votre armoire… C’est un allié redoutable pour éviter la casse de la fibre pendant le séchage !

5. Les écailles dans le bon sens

Un cheveu, ça a des écailles minuscules mais trèèèès importantes. Et, pour optimiser l’efficacité de son soin spécial cheveux irrécupérables, il faut savoir parler à ses écailles… en appliquant son soin du BAS vers le HAUT ! Eh oui, un petit geste qui fait toute la différence…

6. Le détournement utile

Pas le temps de faire des masques tous les quatre matins ? Hop, on prend son masque-soin habituel, et on en prélève un tout petit peu qu’on va appliquer sur ses longueurs, comme une crème de jour.

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest